Le linge


Nos étudiants ont du talent... Le numérique fait évoluer les modes d’entreprenariat. Ainsi, le rôle central des startups dans l’économie numérique appelle l’analyse de leurs dispositifs de création, de financement et d’intégration à l’environnement.



Le linge

http://lelinge.ch

 

Découvrir des cultures du monde au travers des tissus en personnalisant ses vêtements 

Présenté par Oscar Becerra

Oscar Becerra est un étudiant diplômé en 2014


La marque « le linge » et le site internet  « www.lelinge.ch » appartiennent à Oscar Becerra et Romain Selleger. Oscar s’est occupé du développement du site et Romain des réseaux sociaux. Le marketing, la prise de photos, la sélection des artistes et les autres tâches sont partagées entre les deux.

Nous avons une boutique virtuelle dédiée à la vente de t-shirts dessinés par des artistes et imprimés en sérigraphie. 

Pour la dernière collection proposée sur le site web, nous avons eu recours au « crowdfunding » : https://wemakeit.com/projects/fluctuations-le-linge. Le projet a été un succès, grâce en partie aux outils appris lors du DAS en Stratégie Marketing, Communication & e-business.

Le Linge crée de la valeur au travers de deux dimensions

Grâce aux nouveaux outils numériques, nous avons trouvé le financement pour notre projet sans l’intervention des banquiers ou le besoin d’autres sources d’argent qui demandent des garanties et des conditions pour investir.

L’innovation a permis l’autonomie créative. Si le projet est plébiscité par les internautes, nous avons les ressources pour fabriquer notre collection d’une façon autonome et fidèle à nos principes humanistes et de liberté.   

Le Linge c'est...

une partie « numérique » du projet est la plateforme e-commerce de crowdfunding. Ensuite, pour la fabrication des t-shirts, c’est un processus manuel. Pour le financement, nos investisseurs sont aussi nos clients. Ils ont reçu une compensation équitable vis à vis du montant investi.

Le Linge s'adresse en premier, nous nous adressons aux mordus du financement participatif. Une fois la collection produite, notre cible sera plus large : des artistes qui trouvent sur notre site une vitrine virtuelle pour leur travail, des amoureux des t-shirts, des « hipsters » avides d'originalité entre autres, etc.

Une partie « numérique » du projet est la plateforme e-commerce de crowdfunding. Ensuite, pour la fabrication des t-shirts, c’est un processus manuel. Pour le financement, nos investisseurs sont aussi nos clients. Ils ont reçu une compensation équitable vis à vis du montant investi.