Les blogs : de puissants outils de communication pour les entreprises | Mai 2015


Partenariats entreprises-blogueurs : accroître la visibilité d’une marque

Ces dernières années, l’influence des blogueurs a augmenté de manière considérable. Ainsi, les principales marques sont de plus en plus séduites par le fait de trouver un blogueur populaire, plutôt que d’apparaître dans un journal généraliste. En effet, les blogueurs ont trouvé un moyen de rencontrer leurs lecteurs, auditeurs, téléspectateurs de manière plus interactive et prolongent ainsi un travail journalistique qui peut être bénéfique à une marque et qui peut renforcer l’influence du blogueur. Aujourd’hui, il n’est pas rare que les grandes marques prévoient en amont le budget consacré à la communication avec les blogs.

Les journalistes/blogueurs ne sont pas souvent intéressés à relayer un article de presse commercial. Il appartient donc aux entreprises de travailler sur le contenu à relayer aux blogueurs afin que ceux-ci puissent facilement l’utiliser dans leurs médias. Le communiqué de presse traditionnel et online ne doit pas être trop long et ne doit pas servir à transmettre une grande quantité d’information.
 
Le conseil est  de donner au blogueur des informations pertinentes, des contenus aux formats modernes et séduisants, telles qu’infographies, vidéos ou présentations, car il s’agira d’aider ce dernier à provoquer l’intérêt du public et ainsi favoriser/faciliter la diffusion de l’information. Les blogs permettent d’être un pont pour atteindre et discuter, avec les clients et autres potentiels consommateurs, des produits de l’entreprise.

A la recherche du partenaire-blogueur idéal

Pour s’assurer de la qualité des articles et des contenus qu’un blogueur partage avec son audience, il est nécessaire que l’entreprise entreprenne des recherches pour cibler un partenaire-blogueur idéal.

Afin d’être certain qu’un blogueur évolue dans le même domaine que le marché cible de l’entreprise, il est impératif d’initier des recherches de blogs par catégories et par popularité en utilisant le service en ligne « Teads Labs » qui tient à jour des classements mensuels de la popularité des blogs.

Une fois une série de blogs sélectionnée, il faut les passer en revue un par un à l’aide du site web « Alexa » qui fournit des statistiques sur le trafic Web. Le but étant de définir quels blogs sont les plus visités et de connaître l’origine géographique des internautes afin de voir s’ils correspondent aux zones géographiques visées par l’entreprise.

Avec cette nouvelle sélection, il est important cette fois de chercher les renseignements signalétiques des visiteurs des blogs retenus dans le but de s’assurer que les lecteurs du blog sont bien le public-cible désiré. Cette recherche peut s’effectuer facilement à l’aide de « Google Ad Planner pour le Réseau Display » (ce service est basé sur AdSense, qui est utilisé par la plupart des blogueurs).

Dans un dernier temps, il s’agira de lire impérativement les publications des blogueurs retenus afin de détecter si le style et l’approche correspondent aux valeurs de la marque. Une fois cette dernière étape passée, on aura alors établi une liste de blogueurs avec lesquels un sérieux partenariat peut être envisagé puisqu’ils correspondront exactement au profil recherché.

Entrer en partenariat

Benghozi et Lyubareva (2013)  affirment qu’il est important de différencier trois différents types de modèles business d’entreprise, auxquelles nous appliquerons des actions ciblées selon leurs caractéristiques : 

A- Entreprises de type « peu implémentées sur internet »


Pour ce type d’entreprises, qui n‘ont pas spécialement de service Marketing et communication mais qui ont néanmoins développé des produits ou des services de qualité, il est essentiel d’initier et de mettre en place un partenariat avec un bloggeur afin d’augmenter sa visibilité.
 
Lors d’un premier contact avec le blogueur, l’entreprise mettra en avant le côté « exclusivité » dont le blogueur bénéficiera s’il accepte de rédiger un ou quelques articles concernant un ou des produits phare que la société désirerait mettre en avant. Le blogueur ne sera pas en concurrence avec d’autre blogueurs et il bénéficiera donc de tout le trafic vers son blog, ce qui représente un avantage pour lui. 

En échange, il lui sera demandé au minimum de créer dans son billet, un hyperlien pointant sur l’e-commerce de l’entreprise. Une clause pourra éventuellement être conclue pour lui donner un pourcentage des ventes générées via cet hyperlien.

Si le partenariat se fortifie au fil du temps, il est même également envisageable que le produit qui sera mis en lumière par le blogueur lui soit simplement donné. Ce don sera alors considéré comme un investissement de marketing de la part de l’entreprise. Dans le cadre du partenariat, le blogueur  pourra  être l’invité de l’inauguration d’un nouveau magasin ou l’invité d’un anniversaire de la marque.

Envisager de pratiquer la rétribution. Les billets sponsorisés sont des billets vantant les mérites d’un produit à la demande d’une marque, mais il ne faut pas en abuser, car ce type de publicité peut perturber l’audience. Il ne faut pas que les lecteurs pensent que le blog est fait pour vendre un produit, le but est de rester simplement informatif.

B- Entreprises de type « bien implantées sur internet »

Pour les entreprises qui connaissement parfaitement les outils technologiques et le web 2.0, le point important à retenir dans un partenariat, c’est le trafic qui peut être généré grâce à l’influence des blogueurs. En effet, les articles d’un blog ont l’avantage de pouvoir être diffusés, propagés avec l’aide des réseaux sociaux. 

Cela sous-entend qu’il y aura une meilleure et plus grande couverture. Le contenu transmis à travers un blog donne une portée similaire à une annonce dans un journal ou un spot télévisé dans lequel il faut être capable de transmettre l’essence de l’entreprise dans le but augmenter la visibilité de la marque et de la communication.

Lors d’un premier contact, l’entreprise doit mettre en avant qu’elle considère le blogueur comme un  expert/passionné, que l’interaction qu’il a avec son lectorat l’intéresse et qu’elle souhaite initier un partenariat au travers duquel le blogueur pourra s’immerger petit à petit dans le monde de la marque.
Si le partenariat porte ses fruits, le blogueur pourrait même se voir proposer de travailler en collaboration pour créer par exemple un sac, une paire de chaussures ou choisir un look. Il s’agit donc là d’un partenariat gagnant-gagnant car dans cette perspective-là, les deux parties sont favorisées. De plus, pour le blogueur, être en relation avec une marque peut générer des revenus, ou d’éventuelles opportunités professionnelles envers d'autres entreprises. 

C- Entreprises de type « Leaders » à forte implémentation sur internet


Dans le monde des leaders d’un marché, on touche à la sophistication, au prestige, à l’excellence. Les blogueurs sont choisis par les entreprises leaders parce qu’ils ont un style, une approche qui correspond à celle de la marque. Ils ne sont pas nécessairement les plus populaires, mais ils ont de réelles affinités avec la marque. Ils doivent absolument être raffinés, avoir le souci du détail et correspondre aux valeurs émises par l'entreprise leader.

Lors d’un premier contact, il s’agira simplement de mettre en avant qu’il a été repéré, élu et que l’entreprise se retrouve à travers la lecture des billets de son blog et que la société souhaite qu’il soit introduit dans l'univers de la marque dans le cadre d’un partenariat.

Etre en relation avec une marque leader amène incontestablement de l’influence, de la popularité, des revenus au blogueur. L’avantage pour l'entreprise, c’est que le blogueur a son identité et est plus crédible que la page sociale d'entreprise (fans) et amène une audience nouvelle (promotion d'un produit).

Dans un premier temps, et dans le cadre du partenariat, il s’agira d’inviter le blogueur à des évents, expositions, défilés, soirée de promotions, et même l’inviter à une visite de l’entreprise,  lui permettant ainsi de vivre sa passion au plus près des acteurs et d’être également au plus près des valeurs de l’entreprise. Cela permettra au blogueur d’avoir une bonne connaissance de la marque par son immersion.

Au fil du partenariat, le blogueur pourra alors parler de certains produits de la marque en toute connaissance de cause. Le nouveau client potentiel a aujourd'hui davantage besoin de contenus supplémentaires et ne se contente plus que de la pub produite par une marque. Il trouvera ce contenu interactif auprès des blogs. Il est possible qu'il y ait perte de contrôle sur ce que va écrire le blogueur, mais dans un sens c'est maîtrisé par leur relation de confiance.

Pour prolonger la lecture: nos sources

Articles:
Dembour M. (2008), Qui a peur des journalistes ?: un guide pour mieux communiquer avec les (nouveaux) médias, Edipro.
Benghozi P.-J., Lyubareva I. (2013), La presse française en ligne en 2012 : modèles d’affaires et pratiques de financement, Culture études, CE 2013-03.


Sites web: 
alexa.com, L'outil Alexa (consulté le 22.02.2015)
augure.com, Créer un blog d'entreprise pour gérer la réputation: FAQ (consulté le 20.02.2015)
fr.labs.teads.tv, Top Blogs - Général - Mars 2015 (consulté le 25.02.2015)
support.google.com, Guide de l'outil Ad Planner pour le Réseau Display (consulté le 18.02.2015)
tempsreel.nouvelobs.com, Blogueuse mode: un métier à temps plein, mais à quel prix? (consulté le 02.03.2015)
webandluxe.com, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la blogosphère mode (consulté le 22.02.2015)
xerficanal-economie.com, Presse en ligne: comment rentabiliser? (consulté le 03.03.2015)

Source images : 
http://www.noobpreneur.com/
http://www.freedigitalphotos.net
http://www.freedigitalphotos.net
http://intranet-rse.blogspot.fr


dossier préparé par:


Xavier Lopez, Flomira Schmalz, Matthieu Weinstein, Morgane Wüthrich