Journaliste: une profession aux abois | Mai 2012


E-Journalisme: les nouveaux formats

Les formats journalistiques évoluent avec les supports. Edito ou billet d'humeur dans la presse écrite, micro-trottoir à la radio ou encore «édition spéciale» à la télé font partie du paysage journalistique. A l’heure du Web 2.0, des supports mobiles et des réseaux sociaux, de nouvelles formes de narration se créent, combinant le travail de designers, de développeurs et de journalistes.


Avec la puissance et l'inépuisable ressource que constitue la toile, le journaliste sur Internet peut désormais enrichir son article d’éléments interactifs. L'information de base est ainsi complétée par des séquences vidéo, des cartes géolocalisées, de l’infographie animée, de la 3D.

En exploitant au maximum ce contenu rich media, le journaliste du Web ne se contente pas de mettre en ligne l’info délivrée par les journaux mais lui donne une autre dimension en y ajoutant des reportages photo, des clips vidéo, des films tournés dans la rue avec son Smartphone.

Journalisme de données

En vogue aux Etats-Unis et de plus en plus courant en Europe, le journalisme de données – ou data journalism  – se construit sur les données brutes fournies par différentes sources, généralement des organismes officiels.

En usant de la force de la représentation graphique, le journaliste révèle les données sous une forme plus «digeste», plus compréhensible. Il remplace ainsi son travail d’investigation auprès de témoins ou d’informateurs par la recherche d’informations chiffrées, de sondages ou d’enquêtes quantitatives.

Les journalistes côtoient ainsi , en temps réel, des développeurs et des infographistes. En exploitant et en mettant en relation des données brutes afin d’en extraire du sens, on révèle l’information.

Webdocumentaire 

De nombreuses appellations coexistent pour nommer cette forme innovante de journalisme qui utilise du contenu rich media: webreportage, enquête interactive, expérience interactive, etc.

Le webdocumentaire est un format hybride qui réunit plusieurs compétences, plusieurs professions: réalisateur de films documentaires, photographe, journaliste, programmeur, webdesigner, community manager. Chaque acteur conçoit le webdocumentaire en fonction de sa propre culture et sa pratique de l’image.

Ce nouveau format journalistique se présente sous forme d’un film interactif où se mêlent photographies, vidéos, sons, de textes, cartes et éléments graphiques. Pour rendre le contenu encore plus vivant, on l’associe aux potentialités du Web participatif: forums, chats, réseaux sociaux.

A la fois enquête journalistique et documentaire audiovisuel, le webdocumentaire forme un espace qui implique l’internaute – qui peut par exemple choisir les questions qui seront posées aux différents protagonistes.

La cité des mortes 

Webdocumentary: "La cité des mortes"

 

Newsgame

Le marché du jeu vidéo est en plein essor et rassemble une communauté gigantesque. Usant des techniques qui font son succès, le gaming s’ouvre à l’actualité.

Par son côté ludique, le newsgame permet au «joueur» de comprendre différents faits contemporains – un conflit armé, une élection, la crise économique –  en introduisant une part d’émotion.

Le newsgame implique trois composantes: information, narration et jeu. De la même manière que les journalistes écrivent des récits, ce nouveau format met en scène des histoires, et participe à la gamification de l’information.

En commentant l’actualité, il s’apparente au dessin de presse. Une caricature interactive qui privilégie le divertissement et l’ironie, appuyé par un graphisme impeccable.

 

newsgames

Source image: « Newsgames: Journalism at Play » deIan Bogost, Simon Ferrrari, Bobby Schweizer, Ed. The MIT Press , 2010


dossier préparé par:


Stefania Di Cecca, Jean-Marc Frainier, Abdoul Ghoudoussy Balde, Christian Riba, Lucie Rossique