Facebook: les entreprises vous traquent | Fevrier 2012


La face cachée de Facebook

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses possibilités aux entreprises de tracer et cibler les consommateurs. Avec ses 800 millions d’usagers et ses outils intégrés, Facebook se place en leader incontesté de ce nouveau marché très lucratif.

Le réseau propose différents moyens d’accéder aux précieuses données des utilisateurs. Ceux-ci peuvent être classés en trois catégories distinctes: une page professionnelle, l’affichage publicitaire et différents moyens technologiques.

La création d’une page professionnelle

Facebook propose plusieurs modèles de pages en fonction des secteurs d’activités et de la nature de l’organisme en question:
  • Lieu et commerce local
  • Entreprise, organisme ou institution
  • Marque ou produit
  • Artiste, groupe ou personnalité publique
  • Divertissement 
  • Cause ou communauté
Personnalisées par leur propriétaire et indexées par les moteurs de recherche, les pages professionnelles jouissent d’une très grande visibilité sur la Toile. Elles sont publiques et accessibles par tout internaute – à l’inverse d’une page personnelle «verrouillée» ou d’une page «groupe» dédiée à une communauté restreinte et uniquement accessible via un système d’invitation.
Les utilisateurs de Facebook peuvent s’abonner à l’actualité d’une page professionnelle en devenant «fans». Pour cela, il leur suffit de cliquer sur le bouton Like. Cette démarche permet à l’entreprise d’obtenir automatiquement des informations et de créer peu à peu  une base de données. Ces renseignements peuvent être de nature sociodémographique mais également révéler des comportements d’achats.
Les pages pro fonctionnent tels de mini-sites. Les entreprises peuvent y proposer des produits et des promotions, des actions sous forme de jeux et de concours. Diffusées uniquement par ce canal, ces pratiques attirent et fidélisent les consommateurs – dont les interactions sont automatiquement publiées sous forme de contenu sur leur «mur» et relayées à plus grande échelle. C’est le concept du «bouche à oreille» numérique.

Facebook et la publicité ciblée

Facebook a créé sa propre régie de publicité en ligne, appelée «Facebook Ads». Sa capacité de ciblage est unique puisqu’elle permet de toucher pas moins de 13 millions d’utilisateurs actifs par jour en moyenne. Grâce à ce service, les entreprises peuvent bénéficier d’une solution simple et efficace pour la mise en ligne d’une campagne publicitaire. Les principaux atouts sont la rapidité de mise en place et la granularité du ciblage. En effet, il suffit de 5 minutes en tout et pour tout pour diffuser une publicité sur le réseau Facebook, en définissant les segments que l’on veut toucher (âge, localisation, sexe, intérêts).

Les critères pour cibler les consommateurs peuvent être extrêmement précis. Facebook propose une vaste liste de filtres prédéfinis:
  • Lieu (pays/ville)
  • Age (à partir de 13 ans!)
  • Sexe
  • Intérêts (par mots-clés)
  • Préférence sexuelle
  • Situation amoureuse
  • Anniversaire
  • Langues
  • Formation et emploi (diplômes, entreprises)
  • Lieu de travail

Les publicités sont toujours situées à droite de l’interface Facebook. L’entreprise peut choisir d’afficher sa publicité sur les pages par «rotation» ou de se focaliser sur la page d’accueil. Cette dernière option est plus chère mais garantit une meilleure visibilité et donc plus de clics.
Comme pour toutes campagnes, la publicité sur Facebook repose avant tout sur une bonne stratégie de communication renforcée par un message pertinent et une image adéquate. Pour garantir le succès d’une telle initiative, il convient donc de bien définir le budget, les objectifs (notoriété, fidélisation ou acquisition), la période de communication et les cibles.

Les plugins sociaux

Les plugins sociaux sont des applications liées à un réseau social (Facebook, Twitter) qui peuvent être déployées sur des sites Web tiers. Ils permettent, par exemple, de faire des recommandations, d’afficher des commentaires d’autres usagers, de collecter des données ou de relayer des contenus provenant d’un réseau social.

Ces outils divertissants et interactifs servent aux marques pour gagner en visibilité, à développer leur image, à accroître la confiance des utilisateurs et gérer les communautés.

Facebook propose, entre autres, les plugins suivants: 
  • le bouton Like (Like Button) permet aux utilisateurs de partager la page d’un site sur leur profil Facebook en un clic
  • le bouton Envoyer (Send Button) sert à envoyer un contenu à d’autres usagers
  • le bouton Souscrire (Subscribe Button) permet de suivre des personnes intéressantes sans forcément les connaître personnellement (à l’image de Twitter) ou de suivre des actualités publiques d’un site ou d’un blog
  • les commentaires (Comments) autorisent les individus à laisser des commentaires ou du contenu directement sur un site
  • les flux d’activités (Activity Feeds) relaient les activités d’«amis» sur un site, par exemple ce qu’ils ont apprécié ou commenté
  • les suggestions (Recommendations) suggèrent aux usagers ce qu’ils pourraient aimer
  • la boîte J’aime (Like Box) sert à afficher les flux d’une page Facebook directement sur un site Web
  • l’enregistrement (Registration) permet de s’identifier sur Facebook depuis un site
  • le bouton Facepile affiche la photo de profil d’un utilisateur qui s’est connecté sur un site car il a aimé le site ou s’y est déjà identifié
  • le plugin Live Stream permet le partage de commentaires en temps réel lors d’un événement en live

Les API 

Une API est une interface de programmation offerte par le créateur d'un logiciel qui permet à d'autres programmeurs de construire des ponts avec d'autres logiciels et de faciliter ainsi des interactions entre deux ou plusieurs environnements distincts.
Open Graph est l’API la plus importante qu’offre Facebook à ces utilisateurs. Elle transforme Facebook en un système ouvert permettant à un site tiers d’interagir avec  des objets : albums photos, géolocalisation, événement, groupe, lien partagé, message du mur, abonnement aux applications Facebook, vidéo, etc.
Les jeux proposés sur les pages Facebook utilisent les API (Application Programming Interface) afin de collecter des données personnelles. Lors de la connexion à un jeu, l’application requiert la connexion à nombres de paramètres du compte personnel d’un utilisateur, tels que «accéder à ses contacts».
Sources
http://www.azurconsulting.com 
http://developers.facebook.com
 
Image source
http://www.likecool.com/

dossier préparé par:


Sergio Brotons, Cécile Guitard, Diane Zivkovic, Nathanaël Zutter