Facebook: les entreprises vous traquent | Fevrier 2012


Levi's, marque pionnière du bouton Like

Levi’s est l’une des premières entreprises à proposer un shopping social d’un nouveau genre en intégrant le bouton Like sur son site de vente en ligne. Cette action innovante remporte un franc succès auprès des internautes et permet à la marque de connaître les goûts de chacun.

 
La fonction Like est connue depuis longtemps par les usagers de Facebook. Elle permet de «taguer» photos, publications et statuts postés par des amis ou des marques. Cette «appréciation» est partagée sur le «mur» du réseau social et visible de tous. La marque de jeans s’est emparée de cette fonctionnalité et l’a importée sur son nouveau site de e-commerce.

Un plugin simple et convivial

D’abord uniquement disponible sur les pages Facebook, le célèbre bouton connaît un nouvel essor avec l’arrivée de l’API Open Graph, un protocole développé par Facebook. Sa particularité est de transformer le réseau social en système ouvert et d’interagir avec des sites tiers. Open Graph propose un set de plugins sociaux tels que le flux d’activités, l’affichage de «fans», le partage de recommandations et la fonction Like. C’est le «pouce» qui marque les esprits et connaît un succès fulgurant. Son intérêt est de promouvoir un produit ou un contenu, d’augmenter le trafic et d’accéder aux profils des internautes à moindre coût. De plus, sa simplicité d’utilisation est un avantage aussi bien pour l’éditeur que pour l’internaute. En effet, nul besoin d’être webmaster confirmé pour intégrer le bouton Like et faire de son site une interface utilisateur plus personnalisée et sociale. La marche à suivre mise à disposition par Facebook est claire. Ainsi, le fameux bouton devient très vite le plugin social le plus prisé et envahit les blogs, les sites d’entreprises et les magasins en ligne.

De nouvelles interactions ludiques

Sur son site de e-commerce créé en 2010, Levi’s annonce la couleur avec son slogan «Declare your likes» (Déclarez vos «j’aime») en référence au célèbre bouton de Facebook. En effet, grâce à la fonction Like, il n’est désormais plus nécessaire de s’identifier au préalable sur la boutique en ligne. Le seul fait de se connecter via son compte Facebook permet d’interagir sur le site et d’y inviter des amis.
L’expérience commence par une invitation séduisante sur la page d’accueil: «Like-minded shopping starts here». Le jeu de mots porte sur le mot Like, signifiant à la fois «aimer» et «même», «identique». En se rendant sur les pages produits, l’internaute utilise l’icône Like située en dessous de chaque jeans pour mentionner qu’il apprécie un modèle et partager cette information directement sur son mur Facebook. Ainsi, son avis et l’image du jean sont instantanément visibles par tout son entourage. Il suffit ensuite qu’un «ami», clique sur la publication en question pour qu’il soit aussitôt redirigé sur le «Friends shop», la boutique online de Levi’s. De cette manière, la marque augmente sa visibilité auprès de la communauté Facebook, engendre des discussions sur ses articles et génère du trafic sur son site.

Un ambassadeur consentant

L’usager du réseau social joue le rôle de prescripteur de la marque tout en se divertissant et promeut ainsi des produits ciblés. En effet, si l’on considère que ses contacts font partie d’un même segment de consommateurs, les chances pour que les articles appréciés plaisent également à ses amis sont élevées. De plus, le site de e-commerce rend possible le tri de jeans par nombre de Like. Il est ainsi possible de visualiser l’article le plus apprécié par l’ensemble des utilisateurs. En se connectant via Facebook, l’internaute peut aussi prendre connaissance des modèles que son cercle d’amis aime en particulier. Selon des statistiques, «85% des internautes déclarent consulter des avis de consommateurs avant d’acheter et 70 % des internautes ont confiance dans ces opinions exprimées». Cela signifie que plus un jean est recommandé, plus elle il est susceptible d’avoir du succès.
Les goûts et les avis des internautes croisés avec leur profil, sont des informations précieuses pour la marque. Elles représentent une opportunité de développer une relation à long terme avec les consommateurs, basée sur le dialogue et l’engagement. Levi’s peut ainsi satisfaire son public et anticiper ses envies au niveau des produits et des tendances. C’est une manière efficace et personnalisée de fidéliser ses clients.

Faire ses courses ensemble

Levi’s va encore plus loin en encourageant ses fans à constituer des paniers d’achat contenant des jeans qu’ils recommandent à leurs proches. Il devient tout simplement possible de faire du shopping avec ses amis sans que ces derniers soient présents physiquement. Le «social shopping», appelé aussi «shopping collaboratif» ou «shopping communautaire» cherche à reproduire les comportements habituels des consommateurs dans les magasins classiques. Les internautes consultent ou partagent des avis sur un produit et le conseillent à des proches. De même, ils peuvent se retrouver sur la Toile et faire leurs emplettes ensemble. Levi’s a compris que notre société de consommation est sensible à ce que les autres pensent ou surtout à ce qu’ils aiment. Elle propose une expérience d’achat qui rend le shopping online plus interactif et convivial. 

Un véritable buzz

Grâce au fameux bouton de Facebook et une campagne numérique parfaitement orchestrée, Levi’s a considérablement augmenté sa visibilité et créé un véritable buzz sur la Toile. En plus d’être relayée par les utilisateurs du réseau social, son initiative a été commentée par de nombreux blogs et sites spécialisés, générant de nombreux articles et faisant grimper la notoriété de la marque sur les moteurs de recherche.
Suite à l’action «Friends shop», Thomas Peck, directeur général de Levi’s, déclare que la marque a vu sa page Facebook exploser: plus d’un million de visites en un mois et 4.4 millions de clics sur le bouton Like. Actuellement, la page Facebook de Levi’s compte 10 396 382 utilisateurs «qui aiment ça» et 268 125 qui «en parlent».Toujours selon Peck, suite à la fête américaine de Thanksgiving, période propice au shopping, 50% du trafic sur le site Levi’s était issu de Facebook contre 30% en temps normal.

On trie et on cible

L’intégration de la fonctionnalité Like dans des sites externes procure une quantité de données très détaillées sur le comportement des utilisateurs. Ces informations sont lucratives pour Facebook car elles servent à placer des publicités avec précision. Concrètement, c’est un jeu d’enfant de trier les utilisateurs masculins, âgés de 18 à 25 ans, célibataires, domiciliés à Genève, s’intéressant au foot, écoutant les Beattles et aimant les 501. L’intérêt est d’offrir aux marques concurrentes la possibilité de positionner leurs publicités auprès d’un public déjà très ciblé. Le réseau social doit cependant se montrer prudent avec la mise à disposition de données personnelles aux entreprises car il est tenu de respecter des closes de confidentialité sur la vie privée.
Basé sur un concept original et une approche innovante, le shopping de jeans sur le Web devient social, ludique et personnalisé. Levi’s fait partie des sociétés qui ont su révolutionner les pratiques du e-commerce et montré l’importance de s’adapter à un environnement en perpétuelle évolution. Aujourd’hui encore, la marque continue à surfer sur son succès  et continue à tirer parti des médias sociaux pour développer ses nouvelles campagnes.
 
Sources
http://developers.facebook.com
http://www.timrubber.com

dossier préparé par:


Sergio Brotons, Cécile Guitard, Diane Zivkovic, Nathanaël Zutter