Cloud computing: les entreprises sous pression | Fevrier 2011


On stocke et on échange à l'infini dans les airs

La croissance exponentielle des données à stocker, à consulter et à échanger accélère l’évolution technologique qui nous permet d’accéder rapidement aux savoirs qui nous entourent.


Le Cloud Computing

Les applications et les données ne se trouvent plus sur l'ordinateur local, mais métaphoriquement parlant, dans un nuage («cloud») composé d'un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d'une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système.

Les utilisateurs ou les entreprises ne sont plus propriétaires de leurs serveurs informatiques. Ils peuvent ainsi accéder de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à en gérer l'infrastructure, souvent complexe.


Les caractéristiques les plus importantes du «cloud» sont, selon Durkee, les suivantes:

  • Un accès sur demande
  • L’élasticité des prestations
  • Paiement en fonction de l’utilisation (« pay-per-use »)
  • Connectivité des serveurs
  • Partage des ressources («resource pooling») : l’infrastructure du «cloud» est partagé par un certain nombre de clients ce que permet une vraie économie d’échelle et par conséquent une diminution très appréciable des coûts
  • Une infrastructure abstraite
  • Une obligation contractuelle réduite

L'accès au service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps depuis un navigateur Web.


Avantages du cloud

Les technologies cloud proposent un stockage de données à un coût très réduit et bénéficiant d'une énorme bande passante. Si aujourd’hui le coût de stockage associé a un gigabyte d’information géré par une entreprise d’informatique traditionnelle est de l’ordre de CHF 3,75 par mois, Amazon par exemple propose un service de qualité identique a un coût effectif de seulement CHF 0.15 par mois.

Selon Creeger, l’utilisation du «cloud» rend possible une diminution très appréciable de l’investissement pendant le développement des applications. Le cloud permet un contrôle des ressources nécessaires à développer ou à faire tourner une application en fonction de la demande. Finalement, le cloud élimine l’administration et l’engagement de personnel pour entretenir les applications.

Le partage des ressources informatiques donne aux entreprises une panoplie d’avantages économiques ;  Le même phénomène est de rigueur vis-à-vis de la réduction de l’espace physique occupé par les serveurs informatiques qui peut aller jusqu'à une réduction de 97%.

En réalité, le «cloud» transforme les coûts fixes élevés en entreprise en des coûts variables modestes.


Inconvénients du cloud

Les principaux inconvénients du « cloud » sont, selon Ryan, la délégation de l’administration de ses propres données à des tiers avec comme risque la perte de contrôle de ses données et des  leurs confidentialités. Avec comme résultante l'altération du «capital digital» de l’entreprise.

L'enjeu éthique est n’est pas à négliger : le stockage est presque illimité et les données de nature privée et confidentielle sont gérées par les gestionnaires «externes».


Quelques protocoles

Exchange
Exchange est un protocole payant développé par Microsoft, qui fournit notamment des services de messagerie, une gestion des contacts et un calendrier partagé

Avantage principal:

  • Le plus populaire des Protocoles : il a pratiquement le monopole auprès des grandes entreprises
  • Garantie de sécurité des données grâce à un  système hybride Cloud et Server

Zimbra
Zimbra propose des services open source concernant la gestion des courriels, des contacts, des agendas, un partage de documents et la possibilité de synchroniser les données avec m’importe quel Mac ou PC et la plupart des mobiles. Zimbra fournit le même type de services qu’Exchange tout en permettant aux entreprises d’économiser.

MobileMe
Mobile Me est un service online développé par Apple surtout destiné à la synchronisation de ses propres terminaux. Mais la possibilité offerte par l’iPhone de travailler sous Exchange fait que ce service n’est guère utilisé dans la sphère professionnelle.

Google Apps
La solution Google Apps, développée par Google Inc, est une offre réservée aux petites, aux moyennes comme aux grandes entreprises. Les sociétés optant pour cette plate-forme communautaire incluant tous les services dont une entreprise a besoin pour communiquer bénéficieront de la force de Google à bas prix, voire gratuitement.

Malgré ces avantages indéniables, certaines entreprises rechignent à confier leurs données…


Blackberry Enterprise Server (BES)

BES permet de mettre en communication les serveurs de messagerie avec les Smartphones Blackberry et de synchroniser over the air contacts et calendrier.
Blackberry est surtout connu pour la réception d’e-mails en mode «push».

Références:

  • D. Durkee, Why cloud computing will never be free.
  • M.D. Ryan (2011), Viewpoint : cloud computing privacy concern on our doorstep
  • M. Creeger, Cloud computing : an overview – a summary of important cloud-computing issues

dossier préparé par:


Eléonore Arnaud, Simon Barbone, Corinne Isaia, Sandra Rodrigues, Pedro Miguel Rodrigues de Almeida