Cloud computing: les entreprises sous pression | Fevrier 2011


Captivea gère ses clients dans le nuage

Captivea est une société de conseils et de services en informatique, spécialisée dans la mise en place et le déploiement d’outils de la gestion de la relation client. Le tout se passe dans les nuages.

Captivea conseille et accompagne les entreprises dans le développement de leur relation client avec des outils intelligents, afin d’améliorer la prospection commerciale, de fidéliser les clients et d’optimiser le fonctionnement et l’organisation interne des sociétés.

Un outil unique et collaboratif

L’idée de base  est partie des dernières expériences professionnelles communes des trois dirigeants de la structure, Yannick Biet, Sébastien Riss et Julien Drode, vécues dans une PME, filiale d’un grand groupe, qui n’avait pas de méthode ou d’outil structurant de manière transversale le portefeuille clients de l’entreprise.

L’information était disséminée, éparpillée dans des différents pôles de fonctionnement de l’entreprise (support, développement, département commercial), ce qui rendait l’exploitation effective des données complexe et fastidieuse.

Devant cette constatation, les trois futurs associés ont décidé de mettre en œuvre une solution informatique, un CRM (Customer Relationship Management) permettant d’obtenir la centralisation des données dans un seul référentiel commun, collaboratif et donc partagé par les différents collaborateurs de l’entreprise.

Le besoin fondamental de structurer une entreprise sur l’optimisation de son capital clients étant un objectif partagé par beaucoup, ils se sont intéressés à la manière de pouvoir répondre efficacement et proposer des outils informatiques de haut niveau aux sociétés en recherche de solutions innovantes, quelle que soit la taille de l’entreprise ou de son secteur d’activité.


Utilisateurs du cloud computing

Les dirigeants de Captivea utilisent bien évidemment aussi les outils qu’ils vendent à leurs clients! A titre d’exemple, leur propre outil CRM est géré sur leurs serveurs distants, accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et accessible en tout lieu et sur des supports variés.

L’ensemble de leur offre de produits est tout d’abord éprouvé en conditions réelles en interne, et c’est au travers de leurs expériences qu’ils choisissent de packager et de proposer un produit similaire à leurs clients.


Une offre adaptée aux besoins du client

La souplesse du cloud computing permet à Captivea de proposer des offres adaptées aussi bien à des PME qu’aux grandes entreprises.
 
L’offre de Captivea se déploie sur trois grands axes :

  • La téléphonie IP, premier vecteur de la relation client, permettant de recevoir et émettre des appels téléphoniques classiques via Internet
  • Un logiciel de gestion de la relation client flexible et paramétrable sur mesure
  • Une messagerie unifiée et collaborative, à travers leur partenariat avec Google, qui permet aux entreprises d’avoir des boîtes e-mail accessibles et de très grande capacité, des agendas partagés, et de multiples autres services

L’investissement est donc maitrisé et permet un retour sur investissement très rapide en comparaison avec les solutions plus traditionnelles.

Enfin, l’utilisation du cloud computing gomme les problèmes techniques auxquels chaque entreprise est souvent confrontée: qui n’a jamais perdu un e-mail ou une partie de son fichier client suite à une panne du serveur ou de son PC? Captivea donne d’ailleurs des garanties quant à la sauvegarde des données.


Applications à la demande

L’évolution des mentalités et les avantages inhérents au cloud computing vont tendre de plus en plus à recourir à ce mode de «déportation» des applicatifs pour permettre aux sociétés de se recentrer sur l’utilisation du logiciel et non sur son déploiement et sa maintenance. On parlait, il y a quelques années de «Plug & Play» pour les périphériques d’ordinateurs, on aura bientôt le «Find & Use» des applicatifs métiers disponibles immédiatement, à la demande, sans avoir à installer quoi que ce soit. Tout sera immédiat et transparent pour l’entreprise.


Référence:


dossier préparé par:


Eléonore Arnaud, Simon Barbone, Corinne Isaia, Sandra Rodrigues, Pedro Miguel Rodrigues de Almeida