Souriez, vous êtes géolocalisés ! | Novembre 2010


Géolocalisation: toujours plus proche de vous

La démocratisation des mobiles a permis à la géolocalisation de devenir un véritable outil marketing. La possibilité de proposer des services à tout utilisateur passant à côté d’un point de vente est une aubaine. Mais le client acceptera-t-il encore longtemps d’être traqué de la sorte?

Les réseaux sociaux utilisant la géolocalisation – c’est-à-dire le positionnement d’un objet ou d’une personne à l’aide de coordonnées géographiques –  existent depuis un certain temps déjà. Mais avec le «boom» des smartphones et de leur GPS embarqué, la mode se répand très vite.
Les services proposés sur le Web ou via votre iPhone permettent à la publicité de s'intégrer dans l'environnement social de l'utilisateur. La géolocalisation autorise la rencontre entre un petit annonceur (magasin, cafétéria) et un client. Un marketing de proximité relativement simple à mettre en œuvre. Ces services géolocalisés, qui proposent par exemple un choix de restaurants, d’hôtels, accumulent un maximum d'informations sur les utilisateurs afin de cibler au mieux les offres. Pour ces services, la publicité ciblée c’est le seul moyen de gagner de l'argent. Comme le souligne Jérôme Thorel, représentant en France de l'ONG Privacy International, «savoir où sont vos amis (…) peut être utile dans la vie de tous les jours, mais le réel but (de ces nouveaux moyens) est de faire de l'argent en vendant des publicités».

Un marketing de proximité

Les applications GPS offrent de nouvelles perspectives économiques, ludiques et mercantiques. Les développeurs se sont rendu compte de l’utilité de recevoir des informations continues sur son environnement social et spatial via son mobile. De leur côté, les entreprises ont découvert la force de frappe du «géomarketing», c’est-à-dire  un marketing exploitant les technologies de géolocalisation.
Par l’intermédiaire de sites tels que Foursquare, Gowalla ou Facebook Places, notre positionnement géographique peut être signalé minute par minute à notre réseau de contacts… et à toutes entreprises environnantes.  Starbucks a été l’une des premières marques à récompenser ses clients qui signalaient leur présence dans l’un de leurs cafés. PepsiLoot, une application exclusivement développée pour marché nord-américain, permet, quant à elle, non seulement de localiser des bars mais également de gagner des consommations gratuites.  
Quant à la marque de chaussures de prestige Jimmy Choo, connue du grand public depuis l’avènement de la série Sex and the City,  elle avait lancé, en avril dernier, une chasse au trésor grandeur nature dans Londres. 

De la pub sur mesure

Certaines entreprises ont très vite associé ces nouvelles technologies à leur stratégie marketing et ont adapté leurs campagnes promotionnelles. Un message simple du type «Facebook veut localiser votre position, voulez-vous l'autoriser ?» sert à repérer géographiquement un client potentiel pour pouvoir ensuite récupérer des informations et analyser ses habitudes de vie et de consommation. Un  moyen efficace et peu coûteux pour mettre en place un ciblage publicitaire.

Un système moderne de fidélisation

Quand vous vous trouvez à un certain endroit - un restaurant ou un musée par exemple - Foursquare ou d’autres services devinent où vous êtes et tous vos contacts peuvent être mis au courant. Le service permet surtout de poster et de lire des critiques sur les endroits où l'on se trouve. Les lieux visités (magasins, cafés, musées, etc.) peuvent tenir un historique de vos passages pour mieux vous servir. Les boutiques et autres gargotes participant à de tels programmes gagnent ainsi votre fidélité  et  espèrent entretenir une relation durable à travers des offres spéciales, des bons de réduction, etc. 
Lorsque vous publiez votre position, vos «amis», s’ils sont à proximité de l’endroit où vous vous trouvez, peuvent vous rejoindre et venir boire un verre. C’est amusant. S’enregistrer, effectuer ce que l’on appelle un «check-in», est une manière de partager immédiatement sa localisation avec l'ensemble de votre réseau. C’est aussi un moyen de faire connaître vos endroits préférés, de promouvoir de nouveaux lieux à découvrir ou encore de trouver un endroit qui pourrait vous plaire pour une sortie ultérieure.   

Big Brother is watching you

Mais au-delà du côté indéniablement ludique de ces nouveaux services, le consommateur s’expose et se donne en pâture au grand jour. La nouvelle charte de Facebook est claire: «Quand vous partagez avec d'autres l'endroit où vous vous trouvez, nous traitons cela comme tout autre contenu.» Vous voilà prévenu!
 
Sources
Sources images

dossier préparé par:


Madiha Favre, Janick Konishi-Bétrisey, Marzena Lapka, David Melviez, Alexandre Nickbarte