e-Réputation: prisonniers de la Toile | Novembre 2009


Laure Manaudou: une e-réputation éclaboussée

Depuis sa mésaventure numérique, l'ex-championne française de natation, Laure Manaudou, nage dans les eaux troubles d'Internet. Rappel des faits: fin 2007, une vidéo et des photos intimes de la jeune femme sont mises en ligne. Les avocats de la sportive cherchent à tout prix à stopper le scandale, mais le mal est fait, sa réputation numérique est touchée, coulée.


Dès la mise en ligne des clichés, la vie privée de Laure Manaudou éveille un intérêt dévorant chez les internautes. Les requêtes liées à son nom augmentent à une allure exponentielle. Elles s'associent, très souvent, à la recherche de photos et de vidéos personnelles de la jeune femme, comme en témoigne le graphique de Google Tendances des recherches pour cette période.

En 72 heures, la vague Manaudou bat tous les records, en termes de montée en puissance des mots clés recherchés: Manaudou sextape, Manaudou naked, Manaudou nue, Manaudou video X etc.

S'ajoutent à cela les mécanismes du buzz. En quelques heures, des milliers de blogs propagent les clichés et la vidéo à la vitesse de l’éclair, les compteurs des forums explosent à leur tour. Au niveau international, la presse sportive et généraliste s'empare de l'affaire. L'information est à la Une des journaux et se retrouve sur les sites de médias officiels.

Technorati, moteur de recherche spécialiste des blogs, qualifie ce phénomène comme un fait rarissime et titre: «Manaudou leader des mots clés sur le Net et les blogs». Deux jours après le buzz, l’affaire Manaudou a été plus populaire en France que les frasques de Paris Hilton et Britney Spears réunies.

Résultat de ce cocktail détonnant: la nageuse est devenue une star du Web malgré elle avec, comme corolaire, une e-réputation éclaboussée.

La mémoire numérique au cœur de l'e-réputation

Les avocats de Laure Manaudou ont immédiatement tenté d'étouffer l'affaire, en vain. Leurs armes: des courriels et lettres aux arguments juridiques pointus, semblaient être d'une autre époque. Aussitôt qu'un blog, rappelé à l'ordre, supprimait les clichés incriminés, d'autres les reprenaient à leur tour, contribuant ainsi à entrainer la réputation numérique de la nageuse dans les profondeurs obscures d'Internet.

Deux ans après, l’e-réputation de Laure Manaudou a peu évolué. Les moteurs de recherche indexent toujours des pages aux contenus douteux, leur réservant même un excellent positionnement. Résultat: la réputation en ligne de la nageuse reste très entachée par cette affaire de photos et de vidéos volées.

Pour en avoir un aperçu, il suffit de saisir son nom dans un moteur de recherche. Les «suggestions» proposées par Google sont le premier aspect qui saute aux yeux, alors même que le nom de la jeune femme n'a pas entièrement été saisi. Nous avons testé les deux principaux moteurs de recherche.

Les trois premières suggestions de Google sont:
     • Laure Manaudou nue                  1'650'000 résultats
     • Laure Manaudou photos                 783'000 résultats
     • Laure Manaudou photos censurées    28'100 résultats

Yahoo suggère:
     • Laure Manaudou photos
     • Laure Manaudou actu
     • Laure Manaudou vidéo

Les pages de résultats, quant à elles, restent truffés de liens proposant les clichés intimes de la nageuse, surtout quand le regard s'aventure en bas d'écran. Cela devient frappant dès la deuxième page.

Manaudou
Certains dispositifs, comme la création d'un site au nom de la nageuse ou encore une page Wikipédia ont toutefois permis de positionner son nom dans les premières occurrences. Son blog sportif sur Yahoo, connaît par contre un destin moins glorieux, puisqu'il vient s'intercaler entre des résultats affichant sa mésaventure.

Au niveau des actualités, proposées notamment par Google News, différentes facettes de l’identité numérique de Laure Manaudou sont venues améliorer son e-réputation. Des contenus positifs déclassant des résultats gênants de l'actualité sont venus s'imposer en très bonne position: «Laure Manaudou enceinte», «Laure Manaudou au théâtre», «Laure décoratrice d’intérieur», «Laure retraitée»… Il est par contre étonnant de constater que sa popularité, dans des sites d’information à forte notoriété, ne parvient pas à déclasser sa mésaventure numérique.

Vendetta numérique

Le cas de Laure Manaudou n'est pas un cas isolé. Il l est malheureusement emblématique de certaines pratiques qui se tiennent dans l'Univers 2.0: diffamation, actes malveillants ou usurpation d'identité. Il convient d'en être conscient.

Avant Internet, lettres anonymes et bruits de couloir pouvaient nuire à la réputation d'une personne. Avec le Web 1.0, l'information était descendante et facile à tracer. Aujourd'hui, avec les outils du Web participatif, la vendetta tend à devenir numérique, avec une ampleur jamais encore atteinte.

Références

Wild Wild Web : Pris dans la Toile (vidéo)
Google Tendances des recherches

Source images

Google Tendances des recherches


dossier préparé par:


Rosa Garrido, Italo Goyzueta, Gabriel Hussy, Manojlo Jelic, Patricia Jordan