Smartphones: Le monde au creux de la main | Decembre 2008


Aperçu des smartphones tendance

Dans le classement des smartphones tendance (par part de marché) Nokia garde la tête (42,4%) au troisième trimiestre 2008. La bagarre est rude pour la deuxième place. RIM, le fabricant du BlackBerry (15,9%) est talonné par Apple, (12,9%) grâce à l’iPhone. Mais qu’est-ce qui fait leur originalité? Eclairages:

Nokia N96N96 Nokia

Nokia est actuellement en phase de transition et met sur le marché son N96, qui devrait maintenir le finlandais en tête des ventes grâce à son système d’exploitation Symbian, dont il est le propriétaire.

 



Plus :
l’accès à la TV

L’accès à la télévision DVB-H. Le DVB-H est la version mobile de la télévision numérique terrestre. Moyennant un signal à haut débit l’utilisateur peut enregistrer des images sur son mobile. Les chaînes disponibles sont : SR1, TSR2, TF1, TV5, M6, France 2, 3 et 5 ainsi que Téléclub Sports (matchs en direct).

 

En Suisse, Swisscom est le seul fournisseur de ce service qui ne se limite qu’aux grandes villes. Le N96 inclut aussi une radio FM RDS, de la vidéo MPEG 4, le Wifi, un appareil photo 5 mégapixels, 16 Gb de mémoire un lecteur MP3 et un GPS.

Grâce au rachat de NAVTEQ et d’une autre entreprise Allemande spécialisée dans la cartographie, Nokia a pu inventer une application nommée Maps qui comporte une navigation piétonne et routière.


Moins : L’ergonomie et une navigation internet un peu approximative.


BlackBerry StormLe Storm

Le BlackBerry Bold venait tout juste d’être mis à disposition sur le marché que les créateurs RIM annonçaient la naissance d'un nouveau prototype : le Storm, une fusion entre les fonctions du BlackBerry classique à celles d’un smartphone tactile.

 

Plus : un écran « mou »

Contrairement au Bold, ce dernier né ne comporte pas de clavier alphanumérique physique. Toutefois, ce concept RIM étonne plus d’un par son efficacité dans la saisie de texte. En effet, on a l’impression d’enfoncer une touche en pressant le doigt sur l’écran.


Parmi les nombreuses caractéristiques du Storm relevons notamment la technologie Multitouch, un capteur photo de 3,2 mégapixels, une puce GPS, 1 Go de mémoire  (allant jusqu’à 16Go) ainsi qu'une batterie de 1400 mAh (6 heures de conversation) 

Moins :  pas de connexion Wifi.

T-Mobile G1G1

Le but de Google : faire mieux qu’Apple à un coût moindre. On retrouvera ainsi dans son G1 Android toutes les applications phare de Google, telles que le moteur de recherche, mais aussi : Google Maps, GPS, Streetview, GMail, Google Talk et les appels vidéo (3G HSPA)



Plus :
accès « free ride »

G1 Android est conçu sur la possibilité de télécharger des applications ultérieurement. Il permettra également de se procurer de la musique online à partir du site d'Amazon (comme son rival i-Tunes).

Relevons qu’Android est sur la base des « logiciels libres », ce qui impliquerait donc que les applications, qui seront développées pour les téléphones intégrant ce nouveau système, seront gratuites. Cette nouvelle donne constitue un avantage certain face à Symbian et Microsoft dont la majorité des applications est payantes.


Moins : pas de Bluetooth A2DP, de Skype


iPhoneL’iPhone

Le bijou d'Apple s’impose sur le marché de la téléphonie par la simplicité de son concept et le confort de son utilisation. L'image « tendance/luxe » confère à l’iPhone une aura spéciale qui fait que chacun veut à tout prix se le procurer et être identifié comme membre de la communauté d’Apple.




Plus :
micro…use

L'iPhone est en fait un micro ordinateur qui comprend : un accès à internet, un appareil photo, un écran panoramique multi-touches, un affichage simultané de langues et de caractères multiples, des entrées/sorties (Dock Connector 30 broches), une prise mini-jack pour casque stéréo de 3,5 mm et des écouteurs stéréo avec microphone intégré (Impédance : 32 ohms).

 

Moins: l’iPhone n’est pas un outil bureautique. Il ne peut fonctionner avec un serveur Exchange et impossible d’y installer les logiciels usuels genre Word ou Excel. On ne peut y sauvegarder les pièces jointes au courriels. Fonctions envoi et réception des MMS inexistante. On peut également citer la faiblesse au niveau de l’autonomie de l’appareil et la limitation du Bluetooth.

Malgré ces insuffisances l’iPhone est placé en tête de ses concurrents. En effet, le nombre d’appareils écoulés est estimé à 45'000 par Orange et 116'000 par Swisscom.



Sources

http://www.nokia.ch
http://www.nokia.ch/french/n96
http://www.apple.com
http://www.apple.com/fr/iphone
http://www.samsung.com/ch
http://www.samsung.com/ch/microsite/i900
http://www.sonyericsson.com
http://www.sonyericsson.com/cws/products/mobilephones/overview/x1?cc=be&lc=fr
http://www.rim.com
www.blackberry.com/blackberrystorm
www.google.com 

Illustrations

Glossaire

Comparaison des technologies, Swisscom
Comparatif de technologies listées ci-dessous (qui renvoie à l’OFCOM pour les définitions) :

GSM - depuis 1993 – 2G
Système numérique de téléphonie mobile de la deuxième génération (2G) extrêmement puissant et complexe.

GSM est le standard international le plus répandu actuellement pour la téléphonie mobile numérique. Ce système, largement utilisé, est conçu pour la transmission de communications vocales.
Sa vitesse de transmission, pouvant atteindre 9,6 Kbits/s, n'est toutefois pas suffisante pour l'échange mobile de volumes importants de données.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_gsm-fr.aspx

HSCSD – depuis 2001
HSCSD est un standard de transmission de données hautement performant pour les réseaux GSM. Il permet de transmettre de gros volumes de données à une vitesse intéressante. Les téléchargements depuis Internet sont jusqu'à quatre fois plus rapides qu'avec le GSM. La technologie HSCSD regroupe jusqu'à quatre canaux de transmission (intervalle de temps de 14,4 Kbits/s) en un canal de transfert de données performant pour atteindre des vitesses allant jusqu'à 57,6 Kbits/s.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_gprs-fr.aspx

GPRS – depuis 2002
Le GPRS permet d'accélérer la transmission des données sur le réseau GSM. Cette technologie ne fait appel aux ressources du réseau que lors de la transmission effective de données. Le reste du temps, l'utilisateur est simplement enregistré, donc atteignable en permanence.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_gprs-fr.aspx

EDGE – depuis 2005
Fruit du développement du GPRS, la technologie EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution) assure des vitesses de transmission de données nettement supérieures, puisqu'elles sont situées jusqu’à 256 Kbits/s. EDGE est une avancée importante vers la transmission mobile à large bande. Cette technologie permet d'exploiter des vitesses de transfert encore plus élevées sur le réseau GSM.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_edge-fr.aspx

UMTS – 3G
Système numérique de téléphonie mobile de la troisième génération (3G) extrêmement puissant et complexe, qui permet par rapport au GSM notamment des débits de transmission plus rapide sur l'interface radio. http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/01178/index.html?lang=fr

L'UMTS représente en effet une importante avancée technologique, car il permet, par exemple, de transmettre aux vitesses les plus élevées et d'augmenter la capacité réseau pour la transmission mobile de données jusqu'à 384 Kbits/s. Grâce à cela, une foule de nouveaux services large bande tels que la vidéotéléphonie, le streaming (lecture audio/vidéo unique), le téléchargement (enregistrement audio/vidéo sur le terminal mobile) peut se faire.
L'UMTS requiert un nouveau réseau de téléphonie mobile propre, même s'il peut partager une partie des éléments de retransmission du réseau GSM. Il requiert également des terminaux (téléphones mobiles, PDA, ordinateurs mobiles avec cartes spéciales, etc.) spécialement conçus pour ce standard.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_umts-fr.aspx

 
WLAN
WLAN est l'abréviation de Wireless Local Area Network. Il s'agit d'un système à la fois puissant et économique fournissant une extension sans fil au réseau de données Ethernet omniprésent.
http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/01223/index.html?lang=fr

Dans la pratique, la technologie WLAN permet la transmission de données sans fil jusqu'à une vitesse de 2 Mbits/s. Théoriquement pourtant, ce standard autorise des vitesse atteignant 11 Mbits/s. Pour assurer la transmission de données via WLAN, il faut installer des points d'accès WLAN qui, selon les endroits, assurent un rayon de couverture allant de dix à trois cents mètres. Le standard WLAN (802.11b) est accessible à tous, car les fréquences n'ont pas été régies par l'OFCOM en Suisse, ce qui signifie qu'il n'y a pas d'attribution de licences. Les réseaux WLAN travaillent sur la bande de fréquences de 2,4 GHz. Pour utiliser cette technologie, il faut un ordinateur portable ou de poche équipé d'une carte WLAN et de la capacité WLAN intégrée.
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_wlan-fr.aspx

HSPA – depuis 2006
La technologie HSPA (High Speed Packet Access) qui repose sur l’UMTS et ainsi sur la technologie WCDMA (Wideband Code Division Multiple Access). Actuellement, HSPA permet d’atteindre un débit de transfert de données de jusqu’à 7.2 Mbit/s, pratiquement aussi rapide que le raccordement DSL que vous utilisez à la maison. Le réseau couvre aujourd'hui 90% de la population.
L’utilisation de la technologie HSPA requiert des terminaux spéciaux (portables, Personal Digital Assistants, ordinateurs portables dotés de carte spécifique etc.).
http://www.swisscom-mobile.ch/scm/wir_hsdpa-fr.aspx

WLL
WLL est l'abréviation de Wireless Local Loop (boucle locale radio).
http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/01218/index.html?lang=fr

BWA (WiMAX)
WiMAX (qui signifie Worldwide Interoperability for Microwave Access) fait partie de ces technologies d'accès large bande radio regroupées sous la dénomination de BWA (pour Broadband Wireless Access). http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/00925/index.html?lang=fr

Réseaux de prochaine génération (NGN)
Selon l'UIT, les réseaux de prochaine génération (Next Generation Networks) sont définis comme étant des réseaux en mode paquets, en mesure d'assurer des services de télécommunication et d'utiliser de multiples technologies de transport à large bande à qualité de service imposée et dans lequel les fonctions liées aux services sont indépendantes des technologies sous-jacentes liées au transport. Ils assurent le libre accès des utilisateurs aux réseaux et aux services ou fournisseurs de services concurrents de leur choix. Ils prennent en charge la mobilité généralisée qui permet la fourniture cohérente et partout à la fois des services aux utilisateurs.
http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/01397/01542/index.html?lang=fr


Bluetooth
La technologie Bluetooth est un standard ouvert permettant d'établir des transmissions vocales et de données entre des ordinateurs et leurs périphériques ainsi que toutes sortes d'équipements électroniques domestiques via une liaison radio à courte distance.
http://www.bakom.admin.ch/themen/technologie/00924/index.html?lang=fr

Explicatifs techniques iPhone détaillés: www.apple.com/fr/ :
- Accéléromètre (http://www.apple.com/fr/iphone/features/accelerometer.html)
- Interface Multi-Touch  (http://www.apple.com/fr/iphone/features/multitouch.html)
- Capteur de lumière ambiante (http://www.apple.com/fr/iphone/features/sensors.html)
- clavier AZERTY complet (http://www.apple.com/fr/iphone/features/keyboard.html)
- Autres http://www.gsmpress.com/fra/mobile-phones-apple-iphone.html


dossier préparé par:


Leila Bernasconi Zgheib, Tanja Bilanovic, Robin Bleeker, David Raphoz, Nicole Zamar Wild