Smartphones: Le monde au creux de la main | Decembre 2008


En Suisse romande, les entreprises ont l'embarras du choix

L’ergonomie et le design ne suffisent pas pour qu’une société décide de fournir un seul et même modèle de téléphone portable pour ses employés. Plusieurs facteurs doivent entrer en ligne de compte. Petit tour d’horizon d’un marché pas encore totalement défriché.

Avec iPhone, BlackBerry et plus tard G1, les entreprises romandes vont, à l’instar des particuliers, avoir le choix. Mais il est encore un peu tôt pour dire quelle sera la tendance. Ainsi, chez Baume & Mercier, la marque horlogère du groupe Richemont, près du quart des employés travaillant au siège possèdent un smartphone. Le choix s’est porté sur le Blackberry en raison de l’installation d’un serveur pour l’ensemble du groupe. Ces appareils sont mis essentiellement à disposition des commerciaux, des managers et des «personnes importantes» qui sont fréquemment en déplacement. Choisi pour son ergonomie, sa facilité d’utilisation et sa fiabilité, le BlackBerry permet à l’employé d’avoir la possibilité de lire immédiatement ses courriels. Il est donc plus réactif.

D’autres entreprises n’ont pas de smartphone préférentiel. C’est le cas de Getronics. Sise à Lonay, cette entreprise est un leader mondial des fournisseurs de services dans le domaine des Technologies de l'Information et de la Communication et le plus grand fournisseur de services TIC au Benelux. Le choix du modèle est libre. Ce qui compte c’est la compatibilité. Getronics propose des standards. Lorsqu'un modèle choisi par l’employé ne figure pas dans la liste des standards et qu’il y a un problème, ce dernier ne peut bénéficier d’un support. Par contre, il est à relever que Getronics a supprimé les BlackBerry en raison du coût et de l’alliance qui a été conclue avec le groupe Microsoft.

Fonctionnel et compatible

Enfin, il y a des entreprises qui testent les appareils du futur. Gaineries Modernes, une société spécialisée dans le packaging et PLV de luxe, implantée à Fribourg, n’équipe pour l’instant que 10% de ses employés. Elle met actuellement des iPhones à l’épreuve. Ce qui compte, ce n’est pas l’ergonomie ou le design. C’est avant tout la fonctionnalité et la compatibilité avec les outils informatiques de la société. Là, comme pour les autres sociétés, la décision d’équiper certaines personnes part de la volonté de permettre aux employés de gagner du temps lorsqu’ils sont en déplacement.

Sources
Interne, Sevice Communication et Support Informatique Baume & Mercier
Interne, Service Delivery Manager Getronics
Interne, Directeur Administration et Finances Gaineries Modernes


dossier préparé par:


Leila Bernasconi Zgheib, Tanja Bilanovic, Robin Bleeker, David Raphoz, Nicole Zamar Wild