M-Marketing: des cibles touchées en plein coeur | Novembre 2008


easyJet surfe sur la vague mobile

Malgré une première expérience a priori peu concluante en 2007, easyJet Switzerland investit à nouveau dans le M-Marketing, en étant la première compagnie aérienne en Europe à lancer une application pour l’iPhone.

application easyjet pour IphoneeasyJet vient de lancer en Suisse, pour une première européenne dans le secteur des compagnies aériennes, une application spécifique à l’iPhone. Il devient possible de consulter en temps réel sur son iPhone les départs et arrivées de tous les vols easyJet en Suisse, mais également de connaître les jours et horaires des vols ainsi que de réserver des vols en ligne.

Cerise sur le gâteau: l’application affiche la disponibilité des parkings de l’aéroport en temps réel. Selon Peter Voets, Marketing Manager chez easyJet Switzerland, «l’objectif est de faciliter la vie des passagers et d’offrir des services additionnels en leur faisant gagner du temps». Un bien bel exemple pour résumer le potentiel de cette nouvelle technologie.



Reconnaissance visuelle

easyJet n’en n’est pas à ses débuts. La compagnie avait réalisé en 2007 la première campagne de reconnaissance visuelle de publicités par MMS en partenariat avec le quotidien romand Le Matin. Selon M. Voets, l’objectif de cette campagne consistait à valider l’impact publicitaire du média. Contrairement à l’avis de l’éditeur, le résultat avait été jugé peu prometteur par l’annonceur.

Les lecteurs étaient incités à envoyer des photos par MMS au moyen de leurs téléphones portables d’objets insérés dans les pages du journal et ayant un lien avec une destination desservie par easyJet. Ils pouvaient en échange participer à un concours doté de prix très attractifs. Le taux de participation, influencé négativement par les frais d’envoi des MMS, fut jugé décevant et n’incita pas easyJet Switzerland à renouveler l’opération.

Cette campagne n’a pas permis à easyJet de générer de retour sur investissement direct, mais lui a apporté une expérience précieuse. De plus, elle lui a fait bénéficier d’une image positive et avant-gardiste auprès de sa cible. Ce type de campagne n’en est, selon Peter Voets, qu’à ses balbutiements, mais «le développement des abonnements 3G permettra à une masse de clients plus importante d’avoir prochainement accès à une large gamme de services et aux annonceurs de profiter d’une interactivité nouvelle avec leurs cibles».


Illustration
www.easyjet.ch


dossier préparé par:


Juan Alvarez, Christophe Huybrechts, Céline Lopes, Eric Piguet, Samuel Rueff