L'argent virtuel n'a pas d'odeur | Mars 2008


Interviews argent virtuel

Un expert du marché des devises et un spécialiste de l'Internet, nous livrent leur vision sur l'argent virtuel. Quels en sont les enjeux et les risques ? Entretien avec Florian Salina de la Banque Pictet & Cie et Stéphane Koch, président de l'Internet Society Geneva (http://www.isoc.ch/).

Le Linden dollars sur le marché des changes

Florian Salina, responsable au Foreign Exchange de Banque Pictet & Cie, jette un regard critique sur le Linden Dollars. Son expérience de près de 15 ans sur le marché des changes , d'abord au sein du Crédit Suisse puis de la plus grande banque privée de Suisse, lui dicte la plus grande prudence au sujet de cette devis. Entretien.

Avez-vous déjà eu des demandes pour traiter les Linden Dollars ou d’autres monnaies virtuelles?

Non. Notre Banque étant spécialisée dans la Gestion de fortune privée et institutionnelle, notre clientèle est très éloignée des marchés virtuels gérés sur le Web.

Quel regard portez-vous sur les Linden Dollars de second Life ?

Un regard amusé et sceptique !

Second Life joue le rôle de banque centrale, d'organe de régulation, fixe les prix de sa monnaie, fixe le système et les règles d'échange, gère l'offre et la demande, fixe les cours de sa monnaie. C’est tout bonnement du jamais vu, même dans les Etats dictatoriaux. Ceci étant je trouve assez intéressant que des internautes changent leurs dollars réels pour des Linden malgré l'opacité du système mis en place par SL et le peu de garanties qu'offre le site en cas de problème. On ne s'étonne dès lors pas qu'aucun système bancaire n'a reconnu le L$.

D'autre part, il est intéressant de constater que le but poursuivi par les Banques présentes sur Second Life, comme ABN Amro par exemple, n'est que d'offrir un portail publicitaire vantant leurs activités ou leur marque. En aucun cas elles n’envisagent de traiter ou échanger des Linden. S’il y avait un quelconque intérêt financier à développer cette activité, elles le feraient.

Comment considérez-vous le volume de transactions (ou l’offre et la demande) ?

Avec un volume mensuel oscillant autour des USD 7 mio. le Linden dollar peut être qualifié d'insignifiant. Le volume d'affaires traité sur le marché des devises international s’élève environ à USD 1’300 milliards échangés quotidiennement sur le spot (le volume des affaires traitées à terme est encore largement supérieur). En comparaison, il s’agit d’une goutte dans l’océan.

De plus, les transactions effectuées en L$ par les internautes sont marginales dans la mesure où 85% des transactions sont effectuées pour des montants inférieurs à 200 L$

Est-il possible de comparer le volume d’échange à d’autres monnaies existantes ?

Non aucune comparaison possible même pour un pays de la taille de Vanatu ! (rires)

En l’absence de banque centrale comment la monnaie se régule ?

Apparemment S.L. et divers acteurs privés gèrent l'offre, la demande et l'évolution des cours du L$. Cette situation contribue à l’opacité totale du marché étant donné que SL fixe le prix de sa monnaie et non l'équilibre de l'offre et de la demande comme cela est le cas pour toute monnaie. Le minimum serait d’offrir la parité contre le USD comme cela est ou fut le cas avec certaines monnaies avec les problèmes que l’on connait (en référence au peso argentin).
D'autre part SL n'a pas d'instance de régulation pour sa monnaie, pas de légitimité pour gérer une devise comme c'est le cas des Banques Centrales pas de garanties sur sa monnaie.

Quelles perspectives ou target pour le Linden dollars vs USD à terme à votre avis ?

Target : Zéro. Au vu de ce qui précède on peut en conclure que le Linden dollar pourra avoir une valeur virtuelle maintenue par SL tant que le site existera et tant que nombre d'internautes ne décideront pas de retirer leurs "billes". Il semble que SL et ce monde virtuel ne soit qu'un phénomène de mode. Le Linden Dollar s'éteindra en même temps que le site laissant certainement quelques internautes ayant investi leur argent sur le site avec un petit goût amer si ils ne peuvent pas récupérer leur argent réel ... Au fond, à l’instar du jeux de l’avion, ce sont les derniers qui sortiront qui seront les perdants.

On pourrait imaginer que le Linden ait un avenir si plusieurs sites avaient adopté ce système de devises et si le Linden était régi par un organe externe et impartial agissant avec des règles de marché établies et transparentes. Ce n'est pas le cas avec SL

Comment percevez-vous la volatilité de cette monnaie ?

Selon des données recueillies sur Internet, j'ai pu constater que le cours du Linden dollar oscille autour des 280 pour 1 USD. L'évolution des cours du Linden est calculée par SL en fonction des transactions enregistrées sur le site. L'opacité de ce système, rend impossible une prévision sur les fluctuations de cours qu'elle soit macro-économique ou d'analyse technique.

A noter encore que SL a un contrôle total sur les achats et ventes de sa monnaie. De plus, l'achat de Linden se faisant par le biais d'une carte de crédit, SL a ainsi le moyen de savoir qui est propriétaire de L$. Ce système à l'avantage, pour SL, de rendre impossible toute spéculation sur les cours du Linden.

Argent virtuel : Avis d'un spécialiste du web

Stéphane Koch est spécialisé dans la gestion stratégique de l'information. Il effectue des missions de conseil et de formation dans les domaines de l’intelligence économique, la veille stratégique, la sécurité économique et la gestion de la réputation et de la protection du patrimoine informationnel de l'entreprise et de sa marque sur Internet. Membre du comité scientifique des études postgrades HES en Intelligence économique et veille stratégique (IEVS), il intervient aussi en tant que formateur et en expert pour divers instituts en Suisse et en France.

Stéphane Koch, utilisez-vous de l’argent virtuel type Linden $ sur Internet ? Si oui, sur quels sites ?

Non, le seul système de paiement online que j’utilise (à part les paiements directs par carte de crédit) est paypal. Concernant l’argent virtuel en tant que tel, j’ai eu quelques Linden $ par le passé sur Second Life. Ils étaient liés au compte premium que j’avais sur cette communauté.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Avec un Compte premium à USD 9 par mois, j’ai reçu une portion de terre et quelques L$. Comme je fréquentais cette communauté à des fins pédagogiques et de recherches, j’ai très peu dépensé et n’ai rien acheté. Une fois que je suis fait une opinion sur le sujet, j’ai arrêté d’y aller et me suis fait bloquer mon compte.

Quel intérêt voyiez-vous a utiliser une autre forme de monnaie sur internet que les devises traditionnelles ?

Pour la communauté : rendre captif ses membres! En revanche, l’utilisateur n’a aucun intérêt, les monnaies virtuelles se basant sur les taux de change des monnaies réelles. De plus, les fournisseurs de ces monnaies virtuelles prennent généralement une commission au passage. Il faut aussi prendre en compte la garantie liée à la monnaie. Une monnaie est un bien central garanti par l’Etat. Normalement seul un Etat, respectivement les banques centrales, peuvent en créer et être détenteurs d’une monnaie (dans le temps celle-ci était garantie par l’or). En résumé le risque lié à la monnaie virtuelle est important, ne serait-ce qu’en raison du manque de garantie sur la pérennité de la monnaie et sur l’objectivité de ses taux de changes, ainsi que sur la qualité des émetteurs.

Avez-vous une quelconque réserve au sujet de ces monnaies tant pour l’utilisateur que pour les personnes qui les émettent ? Percevez-vous un moindre risque (blanchiment, fraude, chute de cours, etc.) ?

Il y a un risque de blanchiment important même si au niveau de Second life où les transferts sont limités à un montant donné. Les avatars n’ont pas à s’identifier. Il suffit donc d’utiliser la carte de crédit d’un tiers ou des services offrant un anonymat au niveau des transactions tel que egold pour pouvoir utiliser des devises sans être pour autant identifié.

Que pensez-vous du service offert par Linden Labs/ Eldexchange pour changer votre argent en argent virtuel?

Je pense que ces services sont des passages obligés pour les utilisateurs de SL. En outre, le fait d’avoir une monnaie virtuelle permet à Linden Lab de garder le contrôle sur les transactions et de contraindre les « investisseurs » à rester dans second life et ainsi à servir de garantie en quelque sorte au linden dollar.

Quel est à votre avis l’avenir du Linden $ ?

L’avenir du Linden dépend de l’avenir de SL, étant donné que Linden Lab a tous les droits sur sa monnaie.

Et celui de Second life ?

Ce sont les Internautes qui décident de la durée de vie des jeux et des plateformes de ce type ! Il ne faut pas oublier que ce type de plateforme subit directement la forte concurrence des jeux vidéo multi-joueurs type « World of War Craft » qui représente un marché énorme beaucoup plus important et dont le public est beaucoup plus varié.

Aujourd’hui, ce que je peux dire c’est que Second va devoir se développer et limiter ses contraintes. Le monde virtuel devra devenir plus fluide et avoir moins de barrières techniques (nombre d’utilisateur en même temps, capacité de calcul augmentée, etc.). Au fond il faudrait un second life 2.0… A terme, il conviendrait d’ajouter les sensations, la voie, etc. Tout cela est encore loin d’être parfait.

Réalisé par Grégoire Pennone


dossier préparé par:


Nicolas Candolfi, Christina Kitsos, Grégoire Pennone, Bao Thong On