"Meetic, mi-raisin", je séduis sur le Net | Novembre 2007


L'homme derrière le succès de Meetic

En 2001, commence l’un des plus grands succès de l’internet français. Les sites de rencontre sont devenus peu à peu un moyen comme un autre de rencontrer l’âme sœur et Meetic propose une plateforme conviviale, en cohérence avec les besoins des internautes voulant trouver l’amour. Marc Simoncini est à l’origine de ce succès. La réussite du leader européen des sites de rencontre n’est pas le fruit du hasard, mais à la vision et à l’expérience de son fondateur.

Les premiers pas

Etudiant à l'Ecole Supérieure d'Informatique «Supinfo», Marc Simoncini crée sa première entreprise à l’âge de 22 ans. En 1989, il fonde Opsion Innovation qui développe des applications pour le Minitel rose.

En 1996, ce jeune informaticien découvre internet et dès 1998, il créera I-France, un des plus grands portails web français. I-France, a une vocation francophone et est destiné aussi bien aux internautes français qu'aux internautes belges ou suisses. Ce site doit une partie de son succès à sa rubrique « charme ».

Marc Simoncini profite du développement de l'Internet et de la bulle spéculative de la Net Economie. Il vend I-France à Vivendi Universal pour un montant de 182 millions d'euros, en avril 2000.

Un modèle cash générateur

Marc Simoncini désire alors réaliser un modèle «cash générateur». Après l’éclatement de la bulle internet, les sites doivent rapporter de l’argent. Sa vision est qu’un site internet à forte rentabilité ne dépend pas seulement du volume de visites, mais également que l’internaute paie pour un service de qualité. C’est avec cette idée qu’il prépare son prochain défi.

Le site de rencontre s’impose comme un bon business model. Le concept est payant comme un site e-commerce, mais il n’y a pas de logistique, de fournisseurs, de stocks. Les marges peuvent être importantes. De plus, Marc Simoncini a une expérience non négligeable dans ce domaine.

Les clés du succès

Dès 2001, il se lance dans un nouveau projet avec Meetic.fr. Le business model repose sur une politique de qualité, un marketing innovant, une maîtrise technologique et une amélioration constante des services apportés à ses membres. Marc Simoncini comprend vite que le succès commercial d’une plateforme comme meetic, ne dépend pas seulement du nombre de membres, mais surtout du nombre de femmes. Et c’est ainsi qu’il se différencie de la concurrence en créant un service de médiateurs.

Le succès de Meetic.fr repose donc sur un homme aux multiples compétences : entrepreneur, maîtrisant la technologie informatique et visionnaire de nouvelles tendances. Marc Simoncini a su prendre les meilleures options stratégiques dans ses différents projets e-business.

Les spécialités et les forces de Meetic

Ce qui différencie un site de rencontre, c’est la convivialité de sa plate forme, le nombre et la qualité de ses membres, et bien sûr… le prix. Les personnes inscrites dans le système sont la valeur intrinsèque du site, car le facteur clé de succès est la capacité de faire se rencontrer les membres entre eux.

Meetic est un site payant, pour les garçons comme pour les filles. Son positionnement est donc de proposer un service de qualité justifiant le prix de l'abonnement. Cette différentiation permet de faire face aux concurrents moins chers. C’est le site qui a le plus de membres et de profils. Cela a ses avantages, mais aussi ses inconvénients, car il y a de tout et donc le travail de tri est important.

Le succès de Meetic est d’avoir réussi à attirer autant de femmes que d’hommes.

Meetic a travaillé énormément sur la modération et sur son image de marque afin d’établir une relation de confiance, en mettant en place une charte. Pour renforcer le sentiment de sécurité des femmes, des règles précises sont instaurées. Ce qui a pour effet aujourd’hui, un équilibre entre le nombre de membres homme et femme.

Les deux budgets les plus importants de Meetic sont le marketing (50% CA), et la modération (environ 5% CA). La modération doit préserver une ambiance conviviale homme/femme. Le marketing a pour objectif que sur le web « rencontre = Meetic ».

Ce business model a permis à Meetic de posséder la plus grande base de données d’Europe avec 30 millions de profils et plus de 500 000 abonnés.

La concurrence

Meetic est un site généraliste, puisqu'il est ouvert à tous les profils, contrairement à certains sites concurrents qui ne s'adressent qu'à des populations particulières (segmentation géographiques : swissfriends.ch, rencontres libertines : cokincokine.com, homosexuelles : gaytalk.ch.

Les trois principaux sites de rencontre match.com, meetic.fr et e-harmony représente près de 70% des parts de marché mondiales. On peut parler d’oligopole, dans ce secteur.

Le leader international est l’américain match.com. Ce site est présent dans 32 pays et développe sa présence en Europe. Meetic résiste à cette offensive grâce à son implantation historique et à sa meilleure communication. En Europe, Meetic est présent dans une vingtaine de pays et réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros pour l’année 2006.

Les sites généralistes payants sont la concurrence directe de meetic. En Suisse, swissfriends.ch propose les mêmes services mais sur le territoire suisse. Les challengers sont parship.ch, et célibataire.ch.

En France, easyflirt.fr est le deuxième site de rencontre en termes de chiffre d’affaires avec 15 millions d’euros pour l’année 2006.

En comparaison, le premier site de rencontre gratuite amoureux.com réalise environ 2 millions d’euros de chiffre d’affaires uniquement grâce aux revenus publicitaires.

Tableau de comparaison de sites de rencontre selon datingwatch.org

Sources et liens:
http://www.meetic.fr
http://www.datingwatch.org/


Réalisé par François Gindrat.


dossier préparé par:


Nicolas Candolfi, Christina Kitsos, Grégoire Pennone