RSS, la nouvelle arme du e-Marketing | Avril 2007


Nos fiches techniques

Nous expliquons brièvement ce que sont les flux RSS et comment les consulter.

Il est très intéressant pour une entreprise d’installer des flux RSS sur son site Internet. Nous décrivons, en quatre étapes, comment les générer et les diffuser et précisons les moyens techniques, humains et financiers requis.

Cet article vous plonge dans l’intimité des fils RSS ; il vous explique de quoi ils sont constitués et comment les produire.

Qu'est-ce qu’un fil RSS et comment le lire ?

Un flux RSS ou fil RSS (RSS feed en anglais) est un format de syndication de contenu Web codé sous forme XML. Il permet de diffuser, de façon synthétique et en temps réel, le contenu d’un site Web. Ses abonnés peuvent ainsi prendre connaissance de ce qu’il publie sans avoir à le visiter.

Un fil RSS est un fichier contenant le titre d’une information, une courte description de celle-ci et un lien vers la page du site Web qui la détaille. Ce fichier est maintenu à jour afin de constamment diffuser les informations les plus récemment publiées. Il offre à un site Web la possibilité de diffuser largement ses actualités tout en récupérant du trafic grâce au lien hypertexte. Il permet en outre à tous les sites qui les utilisent d’échanger leur contenu.

flux

Pour lire le contenu d’un flux RSS, un utilisateur a besoin d’un agrégateur de flux RSS. C’est un logiciel qui permet de suivre plusieurs fils de syndication en même temps. On distingue principalement les applications à télécharger et à installer sur l'ordinateur et les services d'agrégation RSS en ligne. Parmi les premiers, on trouve RSSReader, AmphetaDesk, BottomFeeder, ou Peers.

Les services d'agrégation en ligne sont des sites Web où les utilisateurs peuvent créer leurs propres comptes et regarder le contenu RSS directement depuis leurs navigateurs. Les moteurs de recherche, comme Yahoo! et Google proposent des fonctions d'agrégation de flux RSS sur leur page d'accueil. D’autres moteurs de recherche se spécialisent dans la recherche de flux RSS : Technorati, Plazoo, Feester, Bloglines, Feedsforme, Blogdigger pour n’en citer que quelques uns. Il est aussi possible de lire ces flux RSS sur des pages personnalisables comme celles de Netvibes.

Plusieurs navigateurs savent également lire les flux RSS, notamment Maxthon, Mozilla Firefox, Opera (depuis la version 7.5) et Safari (depuis la version 2.0). On trouve aussi un lecteur de flux dans le client de messagerie Mozilla Thunderbird. En avertissant leurs utilisateurs de la modification d'un flux, ces outils permettent notamment la veille informative.

Désormais Microsoft Internet Explorer 7.0 et Outlook 2007 possèdent également un agrégateur RSS. Windows Vista, le dernier système d'exploitation de Microsoft gère nativement le RSS.

L'utilisateur doit enfin s’abonner, c'est-à-dire ajouter le lien des flux RSS qu’il souhaite suivre dans son agrégateur pour accéder à leur contenu. Lorsqu’un site ajoute un article à un dossier, il met à jour son flux RSS et l'utilisateur en est aussitôt avisé par son agrégateur.

Partager le contenu de son site Web grâce aux flux RSS… Oui, mais comment?

Il est potentiellement très intéressant pour une entreprise d’installer des flux RSS sur son site Web. Générer ces fils est toutefois plus compliqué que de les lire ! En quatre étapes, voici très simplement comment vous pouvez produire et diffuser un flux RSS.

Choisissez le flux que vous voulez produire

Il existe deux formats de syndication: RSS et Atom Ils se déclinent en un total de sept versions. Avant de mettre à disposition un flux, choisissez en le format et la version. Les plus répandus sont:

RSS 0.91 (Rich Site Summary) est une évolution mineure du format RSS originel qui a été mis au point par la société Netscape. Officiellement obsolète, cette version est toujours répandue à cause de sa simplicité d’utilisation. Pour plus d’informations sur le standard RSS 0.91 cliquez ici.

RSS 1.0 (RDF Site Summary) est une spécification alternative basée sur le standard RDF crée en juillet 2000. On l’utilise pour certaines applications qui requièrent le module RDF spécifique. Pour plus d’informations sur le standard RSS 1.0 cliquez ici.

RSS 2.0 (Really Simple Syndication) est une amélioration du standard RSS 0.91. Il en est aussi simple d’utilisation, mais il offre l’avantage d’être extensible par des modules. Mise au point par Dave Winer en septembre 2002, cette version est celle qui connaît actuellement le plus grand succès. Pour plus d’informations sur le standard RSS 2.0 cliquez ici.

Générez votre flux

Pour générer un flux RSS, créez un fichier XML au format RSS composé de balises et de contenu. Les balises permettent d’indiquer quelles sont les sections qui constituent le titre, la description ou le lien. En cliquant sur le lien, l’utilisateur accède soit au texte de l’article en cas de flux RSS, soit au fichier audio/vidéo en cas de podcast. Il existe deux façons de générer un flux RSS : automatiquement ou manuellement. Nous les détaillons ici.

Testez votre flux

Après l’avoir généré, il vous reste à valider votre fil RSS. Rien de plus simple ! Deux outils gratuits vous permettent d’en vérifier le bon fonctionnement:

Feedvalidator.org est un validateur. Il vous donnera un diagnostic précis sur le nombre d'erreurs, leur type et comment les corriger. Ajoutez simplement l’url du fil RSS à vérifier à la fin de cette adresse:

"http://feedvalidator.org/check.cgi?url=".

Pour voir votre fil RSS tel qu’il apparaît dans les agrégateurs, ajoutez l’url du fil RSS à la fin de l’adresse suivante:

"http://pretty-rss.snyke.com/lecteur_rss/reader.cgi?feed=".

Faites connaître votre flux

Une fois testé, vous devez faire connaître votre flux RSS. Pour permettre aux applications (lecteurs RSS, Navigateur Firefox, etc.) de détecter automatiquement sa présence, ajoutez, dans le code de la page où se trouve le fil RSS (section HEAD), le code suivant:

<link rel="alternate" type="application/rss+xml" title="RSS" href="http://votre_site/votre.fil">

Vous pouvez enfin proposer gratuitement votre flux RSS aux agrégateurs et annuaires suivants:

Retronimo: L’annuaire francophone de flux RSS
Daypop
Postami
Lamoooche.com: Annuaire de flux RSS
Actifpub: Annuaire de flux RSS et outils
Feeds to read
Pretty RSS
IFeedYou
RSS Mad
FeedDigest
1001RSS: Annuaire de flux RSS
Feezilla (payant)
Plazoo
NewsFarm
Synic 8
RSS4you

Comment générer un flux RSS ?

Le XML («Extensible Markup Language» en anglais ou «langage de balisage extensible» en français) est le langage de base de la programmation des flux RSS. Il est assez similaire au HTML, mais il permet de définir des balises et de mettre en forme des documents grâce à ces balises. Un fichier RSS est le plus souvent généré automatiquement lorsque le site source est mis à jour, mais il est possible de le créer manuellement. Voici comment.

Créez manuellement votre flux RSS

Pour les petits sites où les mises à jours ne sont pas fréquentes, le fichier RSS peut être créé très simplement avec un éditeur de texte : rentrez l'ensemble de la structure que vous désirez syndiquer dans un fichier texte et mettez ce fichier à jour à chaque fois que vous ajoutez un nouvel élément. Facile à employer, cette méthode requiert toutefois quelques connaissances en programmation et conduit facilement à des erreurs. Voici un exemple de code à utiliser:

<?xml version="1.0" encoding="ISO-8859-1"?>
<rss version="2.0">
<channel>
<title>Le nom du flux syndiqué</title>
<description>Description du flux/du site</description>
<link>http://www.site.com/</link>
<item>
<title>Titre de l’article 2</title>
<link>http://www.site.com/article2.php</link>
<description>Description du contenu 2</description>
</item>
<item>
<title>Titre de l’article 1</title>
<link>http://www.site.com/article1.php</link>
<description>Description du contenu 1</description>
</item>
</channel>
</rss>

Le premier bloc dont le texte est en rose correspond aux caractéristiques de votre flux RSS. Nous n’avons inclus ici que les balises de base du format RSS, mais il en existe beaucoup d’autres, optionnelles, qui permettent de mieux décrire son contenu et aident les autres sites à mieux l’utiliser. Parmi elles, on trouve les balises «language», «managingeditor», «copyright» et «lastbuilddate». Avec RSS 2.0, il est possible de créer ses propres balises.

Les deuxième et troisième blocs, en vert, correspondent à l’actualité de votre site, ici deux articles. Pour chacun, les lecteurs RSS afficheront un titre, un lien à l’article et une description de son contenu. Vous pouvez ajouter, en option, la date de publication des articles. Chaque nouvelle actualité doit être placée au dessus de la précédente, entre des balises.

Enregistrez le fichier sur votre site sous la forme «fichier_rss.xml», puis uploadez la page sur le serveur grâce à un logiciel FTP. Sur les pages souhaitées de votre site, ajoutez enfin un lien vers le nouveau fichier avec un des icônes indiquant votre flux RSS:

rss

Générez automatiquement votre flux RSS

Faites appel à un spécialiste

Si vous décidez de faire appel à un développeur, donnez lui un maximum d’informations sur votre site. Il voudra savoir si celui-ci est statique ou dynamique. Il est, en principe, beaucoup plus simple de générer un flux RSS sur un site statique que sur un site dynamique. Si sa base de données est bien structurée, il peut être toutefois très simple de générer un flux RSS sur un site dynamique. Sachez ce que vous voulez faire, où se trouvent les articles que vous allez rendre disponible par flux RSS et ce que vous souhaitez afficher dans le lecteur RSS. Est-ce un titre, un lien vers l’article, une description de l’article, une information sur son auteur, etc.?

Le spécialiste pourra alors établir un devis, en fonction du nombre d’heures de travail estimées ou selon un forfait pour l’ensemble du projet. Selon votre site et vos besoins, de quelques heures à quelques jours de travail seront nécessaires pour générer un flux RSS. Le coût horaire des spécialistes que nous avons contactés à Genève se situe entre 100 et 150 CHF. La maintenance de votre flux RSS sera aussi à prévoir. Celle-ci peut être effectuée par le spécialiste qui met en place le flux ou être sous-traitée à un tiers.

Générez votre propre flux RSS

Bien qu’il soit déconseillé de générer soi-même son flux RSS, les deux sites suivants vous y aideront si vous disposez de quelques connaissances techniques:

Des fonctionnalités incluses dans certains outils ou des logiciels gratuits permettent de produire facilement des flux RSS. Certains blogs génèrent automatiquement le flux RSS lors de la publication d’un billet. Cette fonctionnalité est prévue par défaut, vous n’avez donc rien à faire. En voici quelques exemples:

La plupart des outils de gestion de contenu (CMS), tels que SPIP, ont des fonctionnalités comme « Référencer/syndiquer un site Web » qui permettent de produire les flux RSS. Dans le cas de SPIP c’est le fichier backend.php3 qui génère automatiquement un flux RSS avec les dix derniers articles publiés sur le site. D’autres outils CMS utiles notamment pour la création de blogs offrent aussi ces fonctionnalités:

Des outils simplifient la création de flux pour les sites Web statiques. Des logiciels gratuits de type wotzwot, génèrent automatiquement ces fils. Pour 40 USD, le logiciel FeedforAll permet de créer et tenir à jour les flux RSS.

La dernière solution consiste à s’en remettre à un site spécialisé dans la création et gestion de flux. Le site spécialisé RapidFeeds en est un exemple. Il héberge vos flux et gère pour vous les statistiques d’accès à vos pages à travers le RSS qui a été consulté.



Réalisé par Ana Paula Meyer et Sonia Sanchez


dossier préparé par:


Aurelia Horisberger, Cédric Lesne, Chengjie Lu, Ana Paula Meyer, Sonia Sanchez