La biométrie sur Internet | Janvier 2007


Fiches techniques et métiers sur la biométrie

La biométrie porte sur l’analyse des caractéristiques biologiques propres à chaque individu. Il s’agit d’une technologie qui est déjà appliquée dans différents domaines informatiques. Mais sa complexité fait que les différentes techniques utilisées continuent à faire assidûment l’objet de recherches et de développements. Nous allons essayer d’apporter une explication pertinente sur les différentes modalités (techniques) existantes.

Les mesures physiologiques les plus répandues:

  • Empreintes digitales
  • Forme de la main/ du doigt
  • L’œil : iris et rétine
  • Forme du visage

Les mesures comportementales les plus répandues:

  • Reconnaissance vocale
  • Dynamique des signatures
  • Dynamique de frappes au clavier

Nos fiches permettent une meilleure compréhension de ces techniques. Elles sont expliquées de manière simple, avec à la clé, des images permettant un visuel compréhensif.

Fiche no 1 – Qu’est-ce que la biométrie?

La biométrie est la science qui porte sur l’analyse des caractéristiques physiques ou comportementales propres à chaque individu permettant l’authentification de son identité.

Au sens littéral et de manière plus simplifiée, la biométrie signifie la mesure du corps humain.

De part sa complexité, son application dans l’informatique fait que les différentes techniques utilisées continuent à faire l’objet de recherches, de développements et d’améliorations.


Comment ça fonctionne?
biometrie


Liens utiles :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Biom%C3%A9trie#Identification_des_personnes
Page de description générale de l’identification par la biométrie.
http://www.lexum.umontreal.ca/cours/internet2000/desd/Biometrie.html

Site d’une étude réalisée sur «la biométrie comme moyen d'identification des personnes», par M. David Desjardins, étudiants au cours DRT 6923 (DRT 6923, automne 2000 / Professeur: Daniel POULIN / Faculté de droit, Université de Montréal).

http://www.biometrie-online.net/
Site traitant de la biométrie en générale.
http://www.cnpd.lu/fr/dossiers/biometrie/index.html

Article traitant de la biométrie sur le site de la commission nationale pour la protection des données aux Luxembourg.

 

Fiche no 2 – Empreintes digitales

La reconnaissance de l’empreinte digitale est basée sur la comparaison du dessin des lignes de la peau sur les doigts.

Il y a deux méthodes de comparaisons:

- Par les points où les lignes s’arrêtes ou se divisent (jusqu’à 80 points par doigts)
- Par la « course » des lignes de la peau, leur largeur et leur profondeur



empreinte


Techniques de l’identification par empreintes digitales appliquée au web

Equipement pour l’utilisateur:    

- un capteur pouvant lire les empreintes digitales
- un logiciel comparant les données biométriques
      
Le système

Le système fonctionne selon le schéma suivant:


schema empreinte

L’utilisateur place son doigt sur le capteur, le logiciel calcule les données biométriques dont il a besoin pour effectuer la comparaison puis les compare avec les données contenues ou dans une base de données ou sur une carte individuelle. Si les données correspondent, l’utilisateur peut accéder au service, sinon l’accès lui est refusé.



Avantages Inconvénients

Technologiquement maîtrisée et reconnue

Lecture compromise si doigts "sales" ou abîmés

Traitement rapide

Besoin de l'implication de l'individu (pose du doigt sur le lecteur)

Taille et prix des lecteurs

Possibilité de fraude par moulage du doigt

Pertinences de l'identification

Image de "police" pour la saisie de l'information dans la base de données

Fiche no 3 - Forme de la main/du doigt

La technologie de la reconnaissance de la géométrie de la main mesure et analyse les attributs physiques de la main d’une personne. Ces caractéristiques sont la taille et la forme générale de la main, ainsi que la longueur et la largeur des doigts. Comme pour l’empreinte digitale, le dessin des lignes de la peau peut également être identifiable.



main

Avantages Inconvénients
Très simple d’utilisation Lecteur/Capteur peut être trop encombrant (bureau, voiture…)
L’humidité, la saleté et les petites coupures n’empêcheront pas la lecture (≠ empreinte digitale)
Modifications de la forme de la main avec le vieillissement de l’individu
Pas de traces de la géométrie de la main laissées partout Fraude possible entre jumeaux ou membres de la même famille
Pertinences raisonnables de l'identification Rapport prix et fiabilité

Fiche no 4 - L’œil : iris et rétine

L’iris est la partie colorée de l’œil tandis que la rétine est la partie noire au centre de l’œil.

Durant la vie d’un individu, la couleur de l’iris peut varier. Par contre, les formes géométriques le composant ne varient pas, permettant ainsi un stockage informatique de ses caractéristiques et une fiabilité dans la pertinence de l’identification d’une personne.

Le réseau sanguin composant la rétine de l’œil est unique et propre à chaque individu. Cette technologie est actuellement reconnue comme la plus fiable, par contre, très onéreuse de part le support informatique nécessaire.




oeil


Les processus d’analyse biométrique de l’œil sont semblables à ceux utilisé pour l’empreinte digitale. En effet, il s’agit de comparer la grosseur des vaisseaux sanguins de la rétine, leur positionnement et leurs bifurcations. De comparer les zones circulaires concentriques constituant l’iris.



Avantages Inconvénients
Très grande fiabilité Lecteur/Capteur doit être proche de l’œil (perturbations possibles dues à l’éclairage)
Fleuron de la biométrie Technologie ne permettant pas l’utilisation pour les postes clients
Faible taux d’erreur pour les lecteurs/capteurs haut de gamme Fraude possible à partir d’une photo ou d’une lentille de contact (iris) pour les systèmes bas de gamme
Pertinence de l'identification Aspect psychologiquement invasif de la méthode

 

Fiche no 5 - Forme du visage

Très souvent vu au cinéma, la technologie de la reconnaissance faciale (forme du visage) possède une réelle possibilité d’exploitation pour l’indentification d’une personne. Que ce soit par la forme générale du visage, l’écart entre les yeux, l’écartement des narines, la forme des lèvres ou encore la grosseur des lobes d’oreilles, les points de comparaison servant à l’analyse sont multiples.


Techniques de l’identification par reconnaissance faciale appliquée au web

Equipement pour l’utilisateur:     
- une webcam
 - un logiciel comparant les données biométriques

Le système
Le système fonctionne selon le schéma suivant:


schema facial

L’utilisateur se place devant la webcam, une image de la personne est prise grâce à la webcam et est numérisée pour effectuer la comparaison. Le logiciel compare l’image avec celle contenue dans une base de données ou sur une carte individuelle. Si les images correspondent, l’utilisateur peut accéder au service, sinon l’accès lui est refusé.




Avantages Inconvénients
Fraude difficile Sensible à la variation d’éclairage et au changement de la position du visage
Seule une opération chirurgicale peut être en mesure de tromper la comparaison avec l’échantillon de référence Taux élevé de fausses acceptations ou de faux refus
Reconnaissance faciale reconnue socialement et culturellement acceptée Peut se faire à l’insu de l’individu (photo)
Facilité d’utilisation, coût peu élevé (i.e : la plupart de internautes ont une webcam) Pour une comparaison pertinente, besoins de la technologie haute définition

Fiche no 6 - Dynamique des signatures



Avantages Inconvénients
Geste commun et socialement accepté Tout le monde ne sait pas écrire
Production visuelle de la signature Sensible à l’état physique et à la posture de l’individu (problème musculaire, assis, debout)
Difficilement imitable dans un laps de temps très court (env. 2 secondes) Fraude possible par copie d’une signature digitale (e-mails)
Seule technologie aboutie basée sur une caractéristique comportementale Mesure d’identification très restrictive



Source:
http://solutions.journaldunet.com/0611/061127-biometrie/9.shtml

Fiche no 7 - Dynamique de frappes au clavier

Sachant que chaque individu à une manière et une vitesse propre de frappe sur un clavier, cette technologie est surtout pertinente pour la différenciation homme-machine. Toutefois, pour un mot ou une phrase type, l’identification peut se révéler assez fiable pour autant que l’on tienne compte de l’habitude que l’individu peu prendre à saisir l’élément demandé (vitesse augmentée).

 

Techniques de l’identification par reconnaissance de la dynamique de frappe au clavier  appliquée au web

Equipement pour l’utilisateur:    
- un  clavier, déjà présent
- un logiciel comparant les données biométriques

Lorsqu’un individu tape au clavier, un facteur comportemental propre à chaque personne entre en jeu. Ce facteur tient compte des durées entre les frappes, la fréquence des erreurs et la durée de la frappe elle-même.

Le système
Le système fonctionne selon le schéma suivant:


schema frappe

Lors de la mise en place du système, l’utilisateur doit saisir son mot de passe une dizaine de fois de suite.

L’algorithme exploite le temps d’appui sur chaque touche et le temps entre chaque touche en faisant une moyenne entre les différentes saisie pour créer un profile de frappe de l’utilisateur qui servira de référence.

A chaque fois que l’internaute voudra accéder à nouveau au site, l’algorithme créera un profil grâce à la saisie du mot de passe et le comparera avec le profil de frappe de référence. Si les profils correspondent l’utilisateur pourra accéder au service sinon il se verra refusé l’accès.



Avantages Inconvénients
Pas besoin de matériel supplémentaire L'état de santé et la fatigue peuvent altérer la façon de frapper les touches
Coût peu élevé Sensibilité à la différence entre les claviers
  Mesure d’identification très restrictive
  Vitesse de frappe instable
  Problème avec claviers d’un format différents AZERTY, QUERTY





Réalisé par Céline Briod et Yann Ehmann.


dossier préparé par:


Vanessa Arnaud, André Brice, Céline Briod, Yann Ehmann, Alexandre Heinrichs, Marguerin Raillard