E-Learning - Les recettes du succès | Avril 2006


E-Learning : Tendances, normes et mise en place

Informations sur les tendances du marché e-Learning en Europe et les étapes clef pour la mise en place d’un projet e-Learning au sein d’une entreprise. Quelles normes et standards choisir?

Tendances du marché Européen

Les études du PREAU et de l’OFEM ont permis de dégager les grandes tendances de l’évolution du marché de l’e-Learning. Au début d’Internet, l’e-Learning était proposé à toutes les sauces comme étant la solution miracle. Après ses quelques années de jeunesse, l’e-Learning s’est structuré, concentré et surtout professionnalisé. La majorité des sociétés (55% en 2005) qui utilisent actuellement l’e-Learning ont un effectif supérieur à 1000 employés. L’un des éléments clés est la notion de site, puisque 90% de ces entreprises sont multi-sites.

Les principaux thèmes de l’e-Learning de ces dernières années sont la bureautique suivie de la formation métier, des langues et de l’informatique. Actuellement, il arrive sur le marché des solutions de management, comptabilité, gestion qualité et autres domaines spécifiques dans divers métiers.

Le marché de l’e-Learning s’est considérablement développé, puisqu’en seulement trois ans il est passé de 1% à 35% de parts de marché.

Étapes de la mise en place d’un projet e-Learning

  1. L’entreprise est-elle faite et prête pour l’e-Learning?
    Il faut effectuer une réflexion objective sur l’état des lieux, les besoins, les risques et les opportunités liés à l’entreprise avant de se lancer dans un projet e-Learning.
  2. Définir le périmètre et la cible du projet Un choix du thème adapté au besoin du personnel ainsi qu’un mode de formation efficace et motivant permettront d’atteindre les objectifs fixés.
  3. Quel est l’environnement technologique?
    La solution technologique e-Learning doit être en adéquation avec l’infrastructure matérielle, le réseau de l’entreprise et la plate-forme de pilotage (LMS). Les standards AICC et SCORM permettront une intégration et un développement futur simplifié et transversal.
  4. Le choix des contenus
    Le contenu est un des points sensibles de l’e-Learning, car c’est souvent celui qui sera jugé le premier par l’apprenant. De plus, sur le plan budgétaire, ce poste représente en moyenne les deux tiers de l’investissement e-Learning. En fonction des besoins et objectifs, le choix se portera vers des contenus génériques ou des contenus métiers qui nécessiteront un développement spécifique.
  5. Projet pilote
    Lors de cette étape cruciale et incontournable, il est important de sélectionner un échantillon d’apprenant représentatif. Le contexte de formation doit aussi être fidèle à celui dans lequel évolueront les futurs apprenants. Ces deux éléments respectés, permettront une mesure de l’efficacité de la solution e-Learning.
  6. Organiser le suivi des apprenants
    L’accompagnement est un élément indispensable dans la motivation et la réussite d’un programme de ce type. Le rôle principal de ce tuteur (qui n’est plus le formateur) est l’écoute, la disponibilité avec des réponses rapides et adaptées.
  7. Système d’évaluation du dispositif
    Mettre en place des indicateurs qui vous permettront d’évaluer le retour sur investissement. Identifier les bénéfices directs et indirects.
  8. Déploiement du projet
    Dans cette phase, le chef de projet e-Learning doit impliquer tous les services et apprenants concernés et les cibler. L’information et la communication dans le lancement sont les éléments clefs de la réussite du projet.

Normes et standards

Actuellement, le marché international propose plus de 300 plates-formes e-Learning (dont environ 15% en Open Source). Deux catégories principales existent: LMS (Learning Management System) et LCMS (C pour Content) qui intègrent des outils de gestion de contenu.

Le choix d’une norme compatible est actuellement une tendance forte. Les avantages des normes en vigueur: AICC, SCORM, et IMS, sont de bénéficier d’une évolution large et flexible quant au contenu de la plate-forme. Ceux qui auront opté pour une solution indépendante risquent de se retrouver bloqués sur l’évolution de leur contenu.

Parmi ces fournisseurs, les profils émergeants sont les suivants: les fournisseurs de solutions, de plates-formes et de technologies d’administration, les fournisseurs de contenus en ligne (génériques ou spécifiques), les fournisseurs de solutions synchrones et les fournisseurs de services ou de formations en ligne.

Le tableau ci-dessous dresse la liste des principales normes et standards:

AICC

Norme AICC (Aviation Industry CBT Committee) qui vise à standardiser les systèmes et contenus de téléformation ou de e-Learning
SCORM

Le site officiel de la norme SCORM
IMS Project

IMS (Instructional Management Systems)
IEEE

Learning Technology Standards Committee (LTSC)

IEEE Standars Association


Produits, services et informations
CEN


Comité Européen de normalisation
ISO JTC1

Standard pour : technologies de l’information pour l’apprentissage, l’éducation et l’entraînement
Fondation ARIADNE


Fondation visant à trouver une norme permettant de partager et de réutiliser des contenus à caractère pédagogique.
Dublincore


Dublin Core Metadata Initiative

Sources:
AICC
SCORM
X-perTeam
Preau
IMS project



Réalisé par Philippe Perakis


dossier préparé par:


Catherine Calais, Guido Guidi, Amina Lkima, Philippe Perakis, Warren Smith