Presse et web, ami ou ennemi? | Fevrier 2006


Journal du Jura - de l'identité à la complémentarité

Depuis septembre 1998, le Journal du Jura est disponible sur Internet (www.journaldujura.ch). Cette publication découle d'une décision de la Direction de ne pas manquer le virage multimedia. Un premier relookage du site en 2002 a permis d’ajouter des images et de donner une structure aux informations publiées, la rédaction prévoit désormais de créer une véritable édition spécifique à Internet. Cette évolution permettra à l’entreprise de toucher un public cible élargi et de réaliser des revenus complémentaires à ceux engrangés par la version papier.

Présentation du Journal du Jura

Le Journal du Jura et son compère alémanique Bielertagblatt sont des quotidiens édités à Bienne qui couvrent principalement le Seeland, le Jura et la ville de Bienne. L’édition française sort six fois par semaine à 12'000 exemplaires. Presque 95 % de ceux-ci sont distribués à des abonnés.

Objectifs de la publication sur Internet

Compte tenu de sa position dominante sur le marché régional, rien ne forçait le Journal du Jura à être disponible sur Internet. Cependant, ne voulant pas manquer le virage multimédia, la Direction a décidé de franchir le pas. Le site www.journaldujura.ch a fait son apparition en septembre 1998. Quelques mois plus tard, la Société Gassmann (éditeur du Journal du Jura) ouvrait le portail www.bijou.ch. Celui-ci offre aux Internautes des informations d’ordre général sur la région et les activités qui s’y déroulent.

Aspects techniques de la publication

De 1998 à 2002, le site Internet ne contenait qu’une copie brute des articles et annonces parus dans la version papier. Dès 2002, une nouvelle technologie Internet et un investissement d'environ trois heures de travail par jour de parution permettent une présentation structurée des informations et l’ajout d’illustrations.

Le journal est repris en totalité sur le web à l’exception de la page satyrique du jeudi, qui, publiée hors de son contexte, peut conduire à des interprétations non souhaitées par la rédaction.

Audience et impact sur la marche des affaires

Le Journal du Jura mesure le nombre de visites sur le site, ainsi que le nombre de pages visitées. Ceux-ci sont en constante augmentation et se chiffrent, pour septembre 2005, à 850'000 pages visitées en 125'000 sessions. Pour l’instant, le Rédacteur en Chef, Beat Grossenbacher, et son équipe n’effectuent aucune mesure de l’ergonomie du site ni enquête de satisfaction des Internautes.

La publication électronique des informations n’a jusqu’à maintenant eu aucun impact sur la marche des affaires de l’Editeur. Seules quelques personnes - le nombre exact est inconnu - ont renoncé à leur abonnement au profit de la version électronique.

La seule conséquence financière réside dans la gratuité de l’accès qui ne permet évidemment pas de couvrir les coûts engendrés par la publication.

C’est pourquoi, dès janvier 2006, l’accès aux archives électronique est payant pour les non abonnés au journal.

Perspectives d’avenir

Le Journal du Jura et www.journaldujura.ch devraient se différencier dans l’avenir. En effet, le site sera mis à jour de façon permanente et non plus quotidienne. Il contiendra probablement des informations différentes de l’édition papier.

Cette évolution nécessitera un système d’abonnement pour l’accès au site, les coûts liés ne pouvant plus être supportés dans leur totalité par l’Editeur.

Autre point signalé par Beat Grossenbacher, la mise en place d’outils informatiques performants permettra d’automatiser une grande partie du processus de publication et, de ce fait, d’en limiter les coûts.

Conclusion

Si, jusqu’à maintenant, la version électronique du Journal du Jura se contentait d’être une copie conforme de sa version papier, l’avenir lui réserve une vie indépendante. Les deux médias se subsisteront et seront complémentaires. Il est pour l’instant utopique de penser que Internet remplacera le papier.



Réalisé par Francis Grosjean


dossier préparé par:


Eva Ackermann, Thierry de Torrenté, Francis Grosjean, Géraldine Muller